dans

Comment divertir un chat qui s’ennuie

Votre chat grandit avec vous et avec le temps, il se lasse des activités régulières que vous lui proposez: le jardin devient trop petit, les jouets se cassent, l’arbre à chat n’est plus si intéressant pour un chat qui apprécie moins les acrobaties avec l’âge.

Nous allons ainsi décrire ici les symptômes d’un chat, comment il se comporte avec vous et dans son environnement, les conséquences sur sa santé physique et morale. Cela vous aidera à reconnaître les signes avant-coureurs qui requièrent une action de votre part au plus vite. 

Tout au long de l’article, des astuces pour réduire l’ennui animal et lui garantir un lieu de vie pérenne.

 

Pourquoi ce léchage excessif?

Le premier signe d’ennui chez votre félin est le toilettage intempestif. Même si d’ordinaire, votre Matou se lèche environ 20 à 25 % du temps, un léchage important est le signe d’un trouble, soit physique: infection, indigestion, puces… soit mental: suite à un déménagement, à l’arrivée d’un enfant ou d’un autre animal, à un changement de vos horaires et de votre disponibilité… en effet, d’apparence indépendante, le chat adore avant tout son train-train quotidien, ses habitudes et ses repères. 

 

Le léchage excessif peut se remarquer par:

  • une perte de poils sur certaines zones,
  • des grattages fréquents
  • une irritation, voir une plaie due au passage de la langue râpeuse
  • des vomis de boules de poils suite à l’ingestion

 

Si l’un de ces importants survient, faites-en part tout de suite à un vétérinaire pour déterminer une première cause biologique (infection, indigestion, puces…) . Des médicaments peuvent soulager son mal au plus tôt.

 

Des repas importants et plus fréquents

Comme il nous arrive de nous ennuyer chez nous et d’aller à la cuisine cherche un « snack », un chat qui s’ennuie cherchera à manger plus souvent, afin de compenser son stress en se satisfaisant par la nourriture. 

Cela est d’autant plus néfaste que cela peut amener à:

  • des rejets par vomis
  • une prise de poids rapide et perturbant le système immunitaire et hormonal
  • une diminution de l’envie de se déplacer ou de jouer.

 

L’ingestion de nourriture fréquente est une entrée dans le cercle vicieux de l’ennui : je m’ennuie donc je mange, donc je prends du poids et je m’ennuie encore plus, donc je mange.

Il est urgent pour vous de contrôler la qualité de ses croquettes afin qu’elles apportent les bons nutriments et moins de graisse. De plus, pour les aliments plus liquides, il faut aussi corriger les apports en diversifiant au possible les goûts avec une pointe de légumes cuits, coupés et non mixés (pour qu’il se force à mâcher), comme les courgettes, les carottes, les petits pois.. 

 

La sédentarité est une grosse source d’ennui chez le chat qui va tenter de capter votre attention pour l’aider à divertir.

 

Mon chat dort tout le temps

Un chat peut dormir jusqu’à 16 h par jour et vous trouverez normal de l’apercevoir roupiller un peu partout chez vous. Si vous constatez un changement des horaires et une augmentation des heures de sieste, il est peut-être l’heure de l’observer et d’en parler à votre vétérinaire.

Trop de sommeil peut avoir un effet contraire à celui réparateur escompté :

  • Le corps du chat se détériore
  •  il devient plus somnolent à n’importe quelle heure de la journée
  • il se déshydrate
  • il perd son appétit

 

Mon chat agit bizarrement

Un chat désœuvré cherche en vain à interagir avec vous et son entourage. Et cela peut l’amener à faire des « bêtises » qu’il ne ferait pas en temps normal : faire tomber des verres, des lampes, des objets, griffer des endroits divers comme les rideaux, les pieds de chaises, les draps, ou encore faire ses besoins hors de sa litière.

 

En effet, ces changements de comportement sont difficiles à comprendre car nous ne savons pas toujours revenir sur nos pas pour faire la liste des changements qui se sont opérés autour de nous. Mais il faut tout de suite y faire face et trouver comment comprendre et ajuster son environnement pour qu’il ne recommence plus. 

 

Cela démontre encore le besoin d’interaction que votre chat a avec vous pour se sentir mieux et retrouver son cocon familiale

 

Mon chat est devenu agressif

Nous avons vu que lorsqu’un chat s’ennuie, il est capable d’endommager son environnement. Mais le pire est lorsque son comportement envers son maître change et qu’il commence à montrer des signes d’agression.

 

Alors que vous le caressez, il commence à vous mordre sans appel et vous griffe les mains jusqu’au sang avant de s’enfuir se réfugier loin de vous. Il n’accepte plus de rester dans vos bras et s’échappe en grognant.

 

Lorsque vous marchez, il vous fait des « pièges » et sautent sur jambes pour vous griffer. Il vous considère comme une proie et vous blesse au lieu de vous voir comme un compagnon de jeu. 

Même si jouer est un exercice pour le préparer à la « chasse », le chat ordinaire sait reconnaître sa famille et adapte son excitation de jeu au possible. 

 

Cette différenciation ne se fait plus pour un chat avec des soucis de comportement et qui ne reconnaît plus vraiment son entourage aimant et son lieu de vie. Un chat a recours à l’agressivité que lorsqu’il sent un gros stress le parcourir. 

 

Que puis-je faire pour aider mon chat qui s’ennuie ?

 

La première chose est de vérifier qu’il n’a aucun problème de santé, auprès de votre vétérinaire qui fera les contrôles associés.

Maintenant, à la maison:

 

Jouer tous les jours

Un chat a grand besoin de socialiser avec son entourage d’humains. Vous et vos enfants devenez pour lui sa famille: ses parents, ses frères et sœurs et il a extrêmement besoin de se sentir en sécurité et aimé. Pour cela, il a besoin que vous dégagiez du temps pour jouer avec lui et interagir comme vous le faisiez avant. 

Votre présence régulière et prolongée contribue déjà à le faire se sentir mieux car un chat recherche avant tout à se structurer l’esprit avec des repères et des éléments qu’il connaît et qu’il considère comme familiers et positifs

 

Pour le jeu, le plus simple reste la baguette avec un petit jouet mou accroché à une ficelle. Simulez une proie qui court pour éveiller son envie d’attraper et de chasser. Faites courir et sauter le chat après cette « proie » virtuelle pendant environ 15 minutes. Le chat apprécie ces moments avec vous associe un sentiment positif à son maître et sa famille.

 

Répétez la séance de jeu deux fois par jour pour donner à votre chat la bonne habitude de bouger.

 

Cataire pour stimuler l’envie de bouger

L’herbe à chat, lorsqu’elle est reniflée, excite votre animal. Elle lui donne un stimulus qui provoque l’envie de jouer et de se dépenser. Vous pouvez l’acheter directement en animalerie ou en grande surface. 

 

Vous pouvez lui faire découvrir des jouets qui contiennent du cataire comme ce célèbre poisson pour chat électronique qui bouge lorsque vous le touchez. Intrigant et drôle, votre félin sera curieux de ce jouet qui se recharge facilement avec un câble USB.

 

Si l’animal ingère de l’herbe à chat, cela lui fera du bien et peut soulager ses problèmes d’estomac, notamment s’il a l’habitude d’avaler ses poils trop souvent.

 

Peut-être un second chat

Si vous devez vous absenter de chez vous pendant longtemps (à cause du travail…), considérez adopter un second chat qui viendra apporter de nouveau stimuli à votre animal. Faites attention à ne pas prendre un second mâle qui viendrait « déranger » le territoire du premier.

Un second chat comprendra mieux les signes de détresse du premier et lui apportera soutien et divertissement. Préparez-vous à voir votre minou retrouver goût à la vie.

 

Le chat reste un animal social avant tout

 

Lorsqu’un chat s’ennuie, c’est avant tout le manque de stimuli qui l’affecte. Votre présence et votre amour sauront remédier à tout cela rapidement. Faites preuve de patience pour l’aider à arrêter ses comportements gênants et retrouver l’espace dont il profitait autrefois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top 5 des traiteurs en ligne à Paris

installation gouttières

9 questions à se poser avant d’installer ses gouttières