dans

Les intérieurs pixelisés de ce magasin de lunettes de Bucarest ressemblent à Minecraft dans la vraie vie.

Dans les rues animées de Bucarest, Lunet Eyewear a dévoilé sa dernière exposition, un pays des merveilles fantaisiste qui brouille les frontières entre la réalité et l’imagination. Le studio roumain Bogdan Ciocodeica a une fois de plus repoussé les limites de la décoration intérieure pour créer une oasis optique qui célèbre l’essence de la vision floue.

Concepteur : Studio Bogdan Ciocodeica

Inspiré par le même objectif qui attire les clients à travers ses portes : la recherche de clarté dans un monde flou. La nouvelle boutique de Lunet témoigne de la puissance du design narratif. Le concept est à la fois audacieux et intuitif, le mobilier pixellisé dansant contre des rideaux translucides en latex, invitant les clients à entrer dans un royaume où la perception est à la fois remise en question et célébrée.

Situé au cœur de Bucarest, il s’agit de la troisième collaboration entre le studio Bogdan Ciocodeica et Lunet. Les précédentes, dans la capitale et à Cluj-Napoca, ont jeté les bases de l’innovation. Contrairement à ses prédécesseurs, cette boutique renonce à la couleur classique et à l’aspect métallique des designs précédents, optant plutôt pour un environnement ludique et pixellisé qui invite les visiteurs à explorer ses profondeurs.

Au premier plan de cette symphonie visuelle se trouvent les étagères, stratégiquement ponctuées de découpes de style pixellisé qui imitent la forme cubique de leurs homologues numériques. Ces hautes structures en bois servent à la fois de vitrine et de toile, abritant la gamme éclectique de lunettes de Lunet tout en brouillant les frontières entre l’art et la fonctionnalité.

Mais la magie pixelisée ne s’arrête pas là : le carrelage quadrillé jette les bases de cette palette ludique, tandis que les découpes dans les chaises, les tapis et les comptoirs de service poursuivent le thème avec finesse. Chaque élément, méticuleusement fabriqué et soigneusement placé, converge pour créer un environnement à la fois nostalgique et futuriste, ces colonnes et arches créées par les ombres ressemblant à une interprétation moderne de l’héritage architectural roumain.

Entre les piliers de bois, les murs sont peints d’une couleur terre de sienne brûlée, avec des rideaux translucides en latex drapés gracieusement entre les étagères. Ces voiles éthérés ajoutent de la profondeur et de la texture à l’espace, enveloppant les clients dans un cocon d’intrigues visuelles lorsqu’ils parcourent la boutique. Ils ont également une touche d’esthétique industrielle, un mélange de métal brossé et de revêtement en miroir, en accord avec le concept original de la première boutique Lunet.

Au cœur de l&#8217espace de jeu pixellisé de Lunet se trouve un coin salon, où des chaises en bois aux bords pixellisés permettent de se détendre au milieu du chaos. Sous ces chaises, un tapis orange brûlé orné d’ouvertures en forme de pixels offre une vue fantaisiste de la grille sous-jacente de la boutique, invitant les clients à s’arrêter et à explorer.

Dans la salle de test oculaire, les murs rouge brique servent de toile de fond à des graphiques surréalistes qui défient la perception et les conventions. Ici, Lunet invite les clients à voir au-delà de l’ordinaire, à embrasser les lignes floues entre l’art et la réalité au cours de leur voyage optique.

The post Les intérieurs pixelisés de ce magasin de lunettes de Bucarest ressemblent à Minecraft appeared first on Plare.

Qu'en pensez-vous?

Philippe Biaut

Écrit par Philippe Biaut

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les casques à nanocaméra d’intelligence artificielle sont plus qu’une simple musique pour les oreilles

Ce concept d’Apple Watch du 10e anniversaire est doté d’un appareil photo, d’un écran bord à bord et de TouchID.