dans

Pourquoi le Mont Saint-Michel est-il un lieu saint ?

Situés au nord-ouest de la France dans le département de la Manche, le Mont-Saint-Michel et sa baie ont traversé les époques avant de devenir un célèbre lieu de pèlerinage pour les chrétiens du monde entier. Sa longue histoire commence en 708, lorsqu’un évêque de l’Église catholique fait bâtir sur le Mont-Tombe un premier sanctuaire en l’honneur de l’Archange Michel. Aujourd’hui, même si le Mont-Saint-Michel est devenu le lieu saint le plus visité de Normandie et l’un des dix plus fréquenté de France, sa destinée chrétienne n’a pas été oubliée. Des moines et moniales vivent encore dans l’abbaye du Mont-Saint-Michel et assurent une prière quotidienne.

Un monastère médiéval dédié à l’Archange Michel

Le Mont-Saint-Michel est le lieu sacré où l’Archange Michel et le Prince de la Milice Céleste combattirent le Dragon sous les yeux d’un évêque d’Avranches au VIIe siècle. Ce dernier, dénommé Aubert, aurait assisté à une scène vraiment incroyable depuis qu’il a vu Saint-Michel abattre la bête sous ses yeux. En 709, après cette glorieuse bataille, Saint-Michel apparaît à nouveau à l’évêque pour lui demander de construire une église sur le mont. L’homme d’église hésitait à accéder à cette demande, car le Mont-Saint-Michel était, au Moyen Âge, peuplé d’animaux sauvages, de ronces et de broussailles. À la troisième visite, il est dit que l’Archange enfonça son doigt dans le crâne d’Aubert et lui ordonna une nouvelle fois de terminer la tâche. L’évêque d’Avranches obéit finalement et peu de temps après, il envoya un groupe de moines vivre sur le mont.

Le Mont Saint Michel, un saint lieu de pèlerinages

L’abbaye du Mont-Saint-Michel devint un lieu de prière et de pèlerinage important pour les chrétiens. En plus des moines qui s’y trouvent, la présence des reliques attire les fidèles en quête de spiritualité. Des pèlerins venus de toute la Normandie, et même de toutes les régions d’Europe se rendent chaque année au Mont-Saint-Michel et sa commune pour apercevoir l’île et ce monument classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO. L’architecture a d’ailleurs subi quelques rénovations afin de faire face à la croissance des visiteurs.

Au XIe siècle, afin de pouvoir accueillir davantage de pèlerins, les moines agrandissaient l’abbaye Mont-Saint-Michel. Une grande église fut alors construite au sommet du rocher. La dimension touristique du lieu n’a été prise en compte que plus tard. Avec près de deux millions et demi de visiteurs chaque année, le Centre des Monuments Nationaux, l’organisme qui gère l’abbaye du Mont-Saint-Michel, est obligé d’effectuer un entretien permanent du site.

Mont-Saint Michel : la spiritualité demeure le centre d’intérêt

L’abbaye du Mont-Saint-Michel est un des sites touristiques incontournables de France. Ce lieu saint depuis l’an 708 a vu pendant des siècles, des pèlerins et des moines gravir ses marches de pierre. C’est toujours le cas aujourd’hui. En effet, même si le tourisme est très développé sur place, des frères et des sœurs des Fraternités monastiques de Jérusalem y vivent encore. Ils assurent une présence spirituelle à l’abbaye du Mont-Saint-Michel et accueillent pèlerins et visiteurs du monde entier. Leur mission est de prier avec et pour tous ceux qui passent au Mont.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où louer une voiture électrique ?

escape game

Entreprise à taille humaine : comment souder son équipe ?