dans

2 décembre : Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage

Parce que l’esclavage n’est pas un vestige du passé, la journée internationale pour l’abolition de l’esclavage, sous l’égide du Ministère de la Culture et de l’Unesco, actualise le combat permanent contre toute forme d’esclavage moderne.

  1. Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage

Le 2 décembre est la journée internationale pour l’abolition de l’esclavage, et cela depuis 1949. Elle a, en effet, été établie le 2 décembre 1949 par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Convention  pour la répression et l’abolition de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui. Cet évènement est commémoré tous les ans à la date anniversaire avec le soutien du Ministère de la Culture et en partenariat avec l’UNESCO.

 

  1. D’où vient le mot « esclave »

Le terme esclave vient du mot Esclavon ou Slave car au début du Moyen Âge, les Vénitiens vendaient un nombre important de païens de Slavonie (région de la côte adriatique) ou d’Europe orientale, aux Arabes musulmans, ceux-ci utilisaient autant d’esclaves blancs que de noirs.

 

  1. Quand l’esclavage a-t-il été aboli ?

Le premier pays européen à abolir l’esclavage est le Danemark en 1792, puis c’est au tour de l’Angleterre en 1807 avant les Etats-Unis en 1808.

La France, qui avait pris exemple sur les Espagnols et les Portugais à partir de 1642 en allant chercher ses esclaves sur les côtes africaines,  abolit l’esclavage le 4 février 1794. Mais l’abolition n’est définitive qu’avec la mise en œuvre du décret du 27 avril 1848.

 

  1. L’esclavage existe-t-il toujours ?

Les enfants que l’on exploite sexuellement et/ou que l’on force à travailler, les femmes qui sont mariées de force ou prostituées, les hommes dont les droits sont bafoués, les travailleurs migrants discriminés, … sont les esclaves actuels.

 

  1. Quelques chiffres de l’esclavage Français

 

– 1 million d’esclaves envoyés aux Antilles entre 1713 et 1781.

– Chaque navire transportait de 400 à 600 captifs.

– Parmi les esclaves on compte en moyenne 9 hommes pour 5 femmes.

– 11 % des esclaves périssent lors de la traversée.

– Les esclaves représentent 50 % de la population des Antilles en 1685, et 86 % en 1788).

– En 1685 20 000 esclaves sont recensés aux Antilles. En 1788, 700 000 dont 450 000 à Saint-Domingue.

– La mortalité des esclaves est en moyenne de 12 % par an.

– Le début de la journée de travail est fixé à 5 heures.

 

  1. Actions à l’occasion du 2 décembre 2021 Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage

– Sensibiliser l’opinion sur les violations des libertés individuelles en particulier le trafic des enfants et des femmes.

– Développer et partager la réflexion sur la mobilisation de tous les secteurs de la société pour combattre ce fléau.

– Amener les Etats et les Institutions internationales à faire appliquer les traités internationaux et les lois nationales.

 

Quelques organisations qui luttent contre l’esclavage moderne :

Comité contre l’esclavage moderne

Organisation internationale contre l’esclavage moderne

Contre la traite des êtres humains

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

décoration de noel

Décoration fait main pour noël : authenticité et écologie !

Comment trouver un broker pour investir en bourse ?