dans

CBD : la marque a-t-elle de l’importance ?

CBD marque importance
Partager

Depuis la légalisation du CBD, de nombreuses marques se sont mises à lancer leurs produits à base de ce composant. Le marché connaît une véritable explosion, et les boutiques, physiques et en ligne, se multiplient. Les consommateurs sont désormais exposés à un très large choix. Mais faut-il réellement tenir compte de la marque en matière de CBD ?

Pourquoi tant de marques de CBD créées ?

L’exploitation du CBD est régie par une loi stricte. L’évolution de la réglementation a été la source de l’apparition légale de nombreuses marques sur le marché depuis quelque temps.

Qu’est-ce que le CBD ?

Avant d’aller plus loin, et afin d’éliminer toute forme de confusion, il s’agit de bien définir ce qu’est le CBD. Le CBD, ou cannabidiol, est une molécule issue du chanvre, de la variété appelée Cannabis Sativa L par les botanistes. Cette dernière renferme plusieurs principes actifs appelés cannabinoïdes, et le CBD en fait partie. La plante est donc soumise à un processus chimique afin d’en extraire cette molécule.

Que dit la loi concernant le CBD ?

La loi française a beaucoup évolué ces dernières années concernant le CBD, et il est devenu difficile d’y voir clair. Avec un arrêté pris le 31 décembre 2021, confirmé depuis par la Cour Constitutionnelle, la vente, la détention et la consommation de fleurs et de feuilles brutes de CBD sont strictement interdites. Seuls certains produits devant respecter des normes particulières sont autorisés à la vente désormais.

Cette loi a été un véritable coup dur pour les professionnels du secteur. Le nombre de boutiques vendant du CBD a en effet explosé, passant de 400 à environ 2000 sur tout le territoire en seulement un an. Heureusement, des sites tels que NOTO CBD continuent de vous guider et de vous aider à y voir clair dans la réglementation.

Le taux de THC autorisé

Avant toute chose, vous devez vous intéresser au taux de THC contenu dans le produit. Cette molécule, également présente dans le chanvre, dispose d’un caractère psychotrope qui fait de lui le premier responsable des effets de la plante. Contenu à haute dose dans un produit, il entraîne des conséquences sur le système nerveux, provoquant entre autres des modifications sur la perception de l’environnement et sur la conscience. Le CBD, lui, n’a pas ces propriétés psychotropes et stupéfiantes.

Pour toutes ces raisons, la quantité de THC autorisée dans un produit a été fixée par la loi. La quantité maximale de THC autorisée a longtemps été de 0,2%, mais elle est passée à 0,3 % avec l’arrêté du 31 décembre 2021. Tout produit au-delà de cette limite sera dorénavant considéré comme stupéfiant.

La disposition d’un certificat d’analyse et la variété des produits

Le certificat d’analyse ou COA est un gage de qualité d’un produit d’une marque, qui met en évidence la quantité de chaque type de cannabinoïde contenu. Ce certificat permet donc de rassurer les consommateurs.

Il faut savoir en effet qu’un produit à base de CBD peut éventuellement contenir d’autres molécules issues du cannabis, exceptées le THC et le CBD déjà mentionnés. Le certificat d’analyse peut affirmer la présence ou non de :

  • CBN, ou cannabinol, un composant présent en faible quantité dans la plante et procurant un léger effet psychoactif. Il serait issu de l’oxydation du THC, notamment lorsque ce dernier est exposé aux rayons UV.
  • CBG, ou cannabigerol, qui est sans effet psychoactif et en proportions très faibles dans le chanvre,
  • CBC, ou cannabichromène, également non psychoactif et très rare.

CBD à spectre large ou à spectre complet ?

Face aux différentes marques de produits CBD présents sur le marché, la distinction entre CBD à spectre large et CBD à spectre complet peut parfois laisser les consommateurs perplexes.

Le CBD à spectre complet

Dans la plupart des cas, l’huile de CBD est extraite par la méthode d’extraction de CO2. Cette pratique permet au produit de conserver tous ses composants, dont les cannabinoïdes et les autres éléments présents dans le chanvre. Lorsqu’on parle de CBD à spectre complet, c’est donc qu’aucun des cannabinoïdes n’a été éliminé. L’huile contient toujours donc du THC, limité, on le rappelle, à 0,3 % tout au plus.

Le CBD à spectre large

Une huile de CBD à spectre large est, dans un premier temps, extraite à partir du même procédé, c’est-à-dire l’extraction de CO2. Mais ensuite, elle est soumise à une étape supplémentaire qui va permettre d’éliminer le THC. Ceci est possible en faisant passer l’huile dans une machine de chromatographie. Cette étape permet en effet de retirer ou de rajouter facilement des cannabinoïdes.

De nombreuses marques proposent des produits à base de CBD à spectre large, car même si le THC est autorisé en faible quantité, certains consommateurs tiennent à l’éviter.

La traçabilité du CBD

Il est préférable d’opter pour une marque transparente quant à l’origine du CBD de leurs produits. Pour rappel, le cannabidiol autorisé à l’exploitation doit uniquement provenir du chanvre, de la variété Cannabis Sativa L. La culture de cette plante est autorisée dans toute la France, mais leurs producteurs doivent se conformer aux règles en vigueur. En effet, ce travail est encadré par des lois strictes, notamment à propos de la provenance des semences.

Comme dans bien d’autres domaines, le bio cartonne dans la vente de CBD. Certaines entreprises collaborent donc avec des cultivateurs de chanvre bio. L’objectif est évidemment de pouvoir proposer aux consommateurs des produits finis de meilleure qualité.

cbd marque

Le mot de la fin

Avec ce nouvel arrêté encadrant la vente de CBD en France, de nombreuses marques doivent s’adapter, et se mettre en conformité avec la législation. Il est tout naturel que le consommateur soit perdu entre tous les produits, et toutes les boutiques sur le marché. La marque à choisir doit être celle qui respecte les normes, en particulier à propos de la forme prise par les produits et la quantité de THC contenue. Il est aussi recommandé de se tourner vers une enseigne transparente concernant la présence et l’origine des différents composants de ses produits.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Architecture victorienne

Dossier sur l’Architecture Victorienne

logiciel personnalisé

Pourquoi les entreprises se tournent vers les logiciels personnalisés ?