dans

Comment choisir son gynécologue ?

En tant que femme, il faut du courage pour faire part de ses malaises concernant ses parties génitales. Et l’une des raisons qui peuvent pousser à le faire aisément reste le professionnalisme du gynécologue.

Ils étaient environ 2 800 à exercer cette profession en 2020 pour assurer la santé intime de plus de 28 millions de femmes âgées de plus de 16 ans. C’est dire à quel point ils se font rares. Trouver un bon gynécologue ne va donc pas être une mince affaire. Dans cet article, on vous dit comment faire pour choisir le vôtre.

Petit rappel : Qu’est-ce qu’un gynécologue ?

Le gynécologue est un spécialiste de la gynécologie. Autrement dit, c’est un expert pratiquant dans l’étude de la physiologie et des troubles de l’appareil génital féminin. Il s’occupe de la grossesse, de l’accouchement et des soins subséquents.

Ce corps de métier est confondu à tort avec celui de sages-femmes. Celles-ci sont capables d’assurer l’accompagnement de femmes pour peu qu’elles soient en parfaite santé. Mais dès lors qu’une anomalie est décelée, le gynécologue devient le seul habileté à poursuivre le suivi.

Bien choisir son gynécologue : nos conseils

Loin d’être une partie de plaisir, un rendez-vous chez le gynéco peut s’avérer vraiment stressant pour une première fois. On y parle nudité, intimité… et quand la personne en face n’est pas rassurante, le stress peut laisser place à la panique. D’où l’importance de bien choisir son praticien (ou sa praticienne). Voici comment faire.

Faire confiance à son instinct

Entre la prise de rendez-vous et la première consultation, vous n’aurez guère assez de temps pour faire connaissance avec votre gynécologue avant qu’il n’ausculte vos parties intimes. Tout va donc se jouer au feeling, alors suivez votre instinct. Votre première impression vis-à-vis de votre nouveau spécialiste sera un facteur très déterminant. Scrutez ses moindres faits et gestes, sa manière de vous aborder. Est-ce qu’il tente au moins de vous rassurer ? Essaie-t-il d’instaurer un rapport de confiance ? Si vous constatez que la discussion n’est pas assez ouverte avec lui, il ne s’agit peut-être pas de la bonne personne.

Entre le gynécologue obstétricien et le gynécologue médical, lequel vous convient ?

Vous avez sûrement dû entendre parler de ces deux dénominations durant vos premières prises d’informations. Dans la pratique, on distingue en effet le gynécologue médical et le gynécologue obstétricien. Le premier est spécialement formé pour suivre la femme dans toutes les phases de sa vie ; qu’il s’agisse de la détection des maladies génitales, du contrôle des naissances et des analyses gynécologiques. Le second, lui, est spécialiste des grossesses et des accouchements.

Vous constatez donc que chacun d’eux à un rôle spécifique. Pour faire un choix, il va falloir vous baser sur vos besoins. Si vous souhaitez avoir un enfant, l’idéal serait de vous tourner vers un gynécologue obstétricien. Si par contre vous souffrez d’un malaise lié à votre organe génital, l’obstétricien médical est le plus apte à vous prendre en charge.

Choisir son gynécologue : un homme ou une femme ?

Faut-il choisir un homme gynéco ou plutôt une femme ? La probabilité que vous tombiez sur une femme à chacune de vos visites est très forte. Elles représentent en effet 74 % des spécialistes de la profession contre 26 % pour les hommes. Et cette tendance et très encouragée d’ailleurs. Vous convenez avec nous que vous vous sentirez plus comprise avec une femme qu’avec un homme ! Toutefois, les hommes n’en restent pas moins compétents et chaleureux. Reste à savoir si vous êtes plus à l’aise avec une femme ou un homme.

Se renseigner sur internet

Il n’est plus rare aujourd’hui de voir les gynécologues se doter d’une vitrine web pour passer en rubrique leur savoir-faire. C’est le cas par exemple de Dr Velemir & Dr Popovic, gynécologues à Nice et experts en césarienne bienveillante, en suivi de grossesse et pratiques connexes.    En vous renseignant sur internet, vous aurez en effet plus d’informations sur la carrière, l’expérience voire même la réputation d’un praticien ou d’une praticienne.

En parler à son entourage

C’est peut-être la première chose à laquelle vous devez penser. En faisant part de votre besoin ou de votre mal-être à votre entourage, vous pourriez avoir rapidement le contact d’un excellent gynécologue. Votre voisine ou votre tante tarit d’éloges à l’endroit d’un gynéco depuis des mois déjà ? Une amie a un spécialiste qui reçoit rapidement près de son boulot ? C’est peut-être des noms à cocher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

chute de poil

Chien à poils longs : lutter contre la chute de poil

Comment organiser une fête d’anniversaire ?