Comment marier le champagne avec vos plats préférés ?

40740400 - glasses of with pink champagne decorated with lavender

Le champagne est une boisson raffinée qui rehausse le goût de nombreux plats. Cependant, associer harmonieusement ce vin effervescent à vos mets préférés nécessite quelques connaissances. Découvrez ici les secrets pour sublimer vos repas grâce à des accords champagne-plats judicieux. 

Comprendre les principales caractéristiques du champagne

Pour réussir vos accords mets-champagne avec des millésimes d’exception comme ceux de la cuvée rosé de Billecart-Salmon, il est primordial de bien saisir les particularités de cette boisson. Le champagne se distingue avant tout par son effervescence résultant d’une seconde fermentation en bouteille. Cette fine bulle apporte fraîcheur et vivacité en bouche

Autre atout, sa robe délicate aux reflets dorés trahit une faible teneur en tanins. Ce qui, avec leur degré d’alcool modéré (autour de 12 % généralement), en fait un vin assez digeste. 

Enfin, une large palette aromatique s’offre à vous, des notes florales et fruitées aux nuances plus toastées, grillées, voire épicées. Pour accompagner judicieusement vos plats, prêtez une attention particulière au dosage en sucre résiduel et à la dominante aromatique du champagne choisi.

Mariages classiques : les musts pour bien débuter

Romantic luxury evening on cruise yacht with champagne setting. Empty glasses and bottle with champagne and tropical sunset with sea background

Certains accords incontournables s’imposent d’emblée lorsqu’on évoque le mariage champagne-cuisine. Ainsi, vous ne pourrez que vous délecter d’un champagne brut, marqué par sa superbe fraîcheur et son caractère racé, avec des huîtres.

La minéralité citronnée du vin sublime à merveille l’iodé et l’onctuosité charnue des coquillages. Le champagne rosé, quant à lui, exprime des parfums intenses de petits fruits rouges gourmands. Cette cuvée majestueuse trouvera un écrin idéal auprès de viandes rouges savoureuses comme du bœuf ou du gibier.

Si vous optez plutôt pour un champagne demi-sec, ses notes fruitées et son léger moelleux accompagneront divinement un dessert gourmand tel qu’une tarte aux fruits. Souvenez-vous, un accord réussi naît de l’équilibre et de la complémentarité entre les saveurs.  

Composer avec audace : des associations inattendues

Portrait of a waiter holding a champagne bottle

Au-delà des classiques réjouissants, n’ayez pas peur de vous montrer audacieux dans vos harmonies originales. Le champagne vous réserve bien des surprises lorsqu’on le marie avec créativité à certains plats inattendus.

Imaginez déguster un brut d’assemblage, d’une fraîcheur citronnée remarquable, en l’associant à des tacos épicés relevés d’une sauce piquante. Les fines bulles nettoieront parfaitement votre palais tandis que l’amertume du vin tranchera délicieusement avec les saveurs hispaniques. Les amateurs de gastronomie asiatique se délecteront d’accoupler un champagne rosé à un plat thaï, comme :

  • un curry rouge ;
  • un pad thaï aux crevettes ;
  • ou des rouleaux de printemps aux crevettes.

La puissance aromatique des vins rosés accompagnera merveilleusement bien les épices et l’acidité de ces mets réconfortants. 

Enfin, pourquoi ne pas tenter un mariage beaucoup plus particulier avec un champagne millésimé vieilli en fût, aux notes toastées et grillées affirmées, et des tacos de homard ?

Équilibrer dosage et saveurs pour une harmonie parfaite

Business partners toast champagne company event celebration success

Après avoir identifié les principaux profils gustatifs des différents champagnes, vous êtes désormais en mesure de composer de savants accords. Pour ajuster au mieux vos harmonies champagne-plats, soyez particulièrement attentifs au dosage en sucre résiduel du vin.

Face à un mets salé et assaisonné, préférez un brut nature ou un brut, dénué de sucres ajoutés. Leurs amertumes et fraîcheurs intenses feront merveille. Si votre plat comporte davantage de sucré comme un mets un peu miellé, basculez plutôt sur un demi-sec, voire un sec gourmand, dont les notes fruitées rencontreront celles du mets.

Qu'en pensez-vous?

Philippe Biaut

Écrit par Philippe Biaut

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *