Accueil » Divertissement & Culture » Cinéma » The Fabelmans : Steven Spielberg, dévoile une émouvante bande-annonce
The Fabelmans bande annonce officiel film spielberg Plare

The Fabelmans : Steven Spielberg, dévoile une émouvante bande-annonce

L’un de plus grands réalisateurs encore vivant, Steven Spielberg, dévoile la bande-annonce, très émouvante de son dernier film The Fabelmans.

Ce film c’est finalement simplement l’histoire (semi-autobiographique) de la vie du réalisateur de génie sur grand écran.

Le cinéaste vient de le présenter en avant-première au Festival international du film de Toronto.

Une bande-annonce émouvante

Dès les premières images, la musique vous entraine et la première phrase « Les films sont des rêves qu’on n’oublie jamais » donne le ton à venir.

Le reste de la bande-annonce nous entraîne tantôt dans la relation avec sa mère, un peu moins (mais plus rude) avec son père, l’évolution de sa passion pour le cinéma ainsi que les premiers tournages de ses films, et les films qui prennent de l’ampleur avec ses amis.

On découvre également l’évolution de sa vie scolaire difficile du jeune Sammy, et des tensions familiales grandissantes. La ligne rouge semble être un savant mélange entre son hobby, ou plutôt son amour pour le cinéma, car comme le dit le personnage « Ce n’est pas juste un hobby »

Des secrets de famille

Sammy Fabelman et un jeune homme qui adore le cinéma, comme Steven Spielberg. Ce film c’est donc l’histoire du passage de l’enfance de Sammy (Steven) à l’âge adulte avec tous les tumultes et les secrets d’une vie de famille et d’enfant compliqué.

Depuis longtemps dans ces films Spielberg laissait transparaitre des morceaux de vies, de son enfance. L’épidémie de covid lui aura permis de mettre les derniers élèments en place pour faire un film complet sur un pan très personnel de son histoire.

« J’ai juste ressenti que si je devais laisser quelque chose derrière moi, qu’avais-je vraiment besoin d’éclaircir et de déballer à propos de ma maman et mon papa et mes sœurs ? » … « Ce n’était pas maintenant ou jamais, mais presque ».

Le harcèlement et la haine

Le film évoquera également le harcèlement (qu’à vécut également Spielberg) et l’antisémitisme. Même si le réalisateur explique ne pas vouloir se définir par rapport à un moment de sa vie.

Mais tout comme Sammy cela lui à montrer qu’il était un outsider, mais également permis d’évoluer et grandir et finalement d’être le grand réalisateur qu’il est aujourd’hui ?

Les problèmes de couple de ses parents

Le film va donc explorer tous les travers de la famille Fabelman et principalement des parents (Michelle Williams et Paul Dano) qui vivent dans une tension permanente dans leur mariage. Rien n’ai oublié autant les problèmes d’une vie de famille compliqué que de la joie et d’une forme de consolation que le jeune Sammy éprouve dans la réalisation de ses premiers films.

Un retour aux sources

Les premières informations se confirment donc et si le film n’est pas totalement autobiographique, eh bien comme lui la famille Fabelman  emménage du New Jersey à l’Arizona et finalement à la Californie.

Cette bande annonce montre un véritable retour aux sources dans la façon de filmer de Spielberg.

Mais également une façon de montrer à tout le monde une autre facette et un autre pan de sa vie et ce qu’il a pu produire plus jeune qui était déjà un storyboard du futur et de ce film.

Le dernier film de Spielberg et son « chant du cygne »

Spielberg le dit et le répètera très certainement à qui veut l’entendre pendant toute la promotion de son dernier film.

Non ce film ne sera pas le film de la retraite pour Steven Spielberg qui ne compte pas s’arrêter comme l’évoque depuis déjà quelque temps à son grand dam la presse. Cela ne sera pas son

Ce film ne sera pas son « … chant du cygne »

Steven Spielberg 2022

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *