dans ,

Cancer : Un nouveau traitement efficace contre certains cancers en phase terminale

Cancer du cou et de la tête l’immunothérapie pour certains cancers fonctionne

Cancer traitement miracle phase terminale tete cou - Plare

Comme l’annonce conjointement l’Institute of Cancer Research (ICR) de Londres et le Royal Marsden NHS Foundation trust les résultats d’un vaste essai de phase III suggèrent que l’immunothérapie pourrait être supérieure à la chimiothérapie chez certains patients atteints de cancer de la tête et du cou en rechute ou métastatique et donc en phase terminale.

 

Le nivolumab et l’ipilimumab

Le duo nivolumab et l’ipilimumab ont tous deux dépassé le traitement « extrême » du cancer avancé de la tête et du cou, qui comprenait deux chimiothérapies et un traitement par anticorps ciblés.

Un groupe de patients dont les tumeurs présentaient des niveaux élevés d’un marqueur immunitaire connu sous le nom de PD-L1 a montré une tendance à une meilleure survie par rapport à la norme lors de l’utilisation d’une combinaison d’immunothérapie conçue pour activer le système immunitaire contre le cancer.

 

L’immunothérapie la clef

L’immunothérapie présentait les meilleurs taux de survie globale pour les patients atteints d’un cancer de la tête et du cou en rechute ou métastatique.

Les dernières données de l’essai de phase III portant sur 947 patients, ont été présentées le mois dernier lors du congrès virtuel de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO).

L’immunothérapie présentait moins d’effets secondaires que la chimiothérapie, ce qui indique son potentiel d’amélioration de la qualité de vie des patients.

Les patients évitent les effets secondaires de la chimiothérapie. La chimiothérapie peut provoquer des nausées, des douleurs, une perte d’appétit, un épuisement et des difficultés respiratoires ce qui n’est pas le cas ici.

Un meilleur traitement

Le cancer de la tête et du cou touche environ 12 000 personnes au Royaume-Uni, dont beaucoup sont diagnostiqués tardivement.

Ces patients ont donc souvent besoin de toute urgence de traitements plus efficaces que la norme de soins actuelle.

Les patients présentant des tumeurs à PD-L1 élevé qui ont reçu la combinaison d’immunothérapie ont vécu trois mois de plus que ceux qui ont reçu la chimiothérapie extrême.

La survie globale médiane de ce groupe de patients était de 17,6 mois, la plus longue jamais enregistrée.

L’immunothérapie a été approuvée par la Food and Drug Administration américaine et l’Agence européenne des médicaments après qu’un autre essai mené par des chercheurs de l’ICR et du Royal Marsden, ait démontré son efficacité dans le cancer de la tête et du cou.

 

Cancer traitement immunothérapie phase terminale tete cou - Plare

 

Les patients ont dépassé toutes les attentes des médecins

Les chercheurs espèrent que l’essai CheckMate 651 en cours révélera des avantages supplémentaires de la nouvelle combinaison chez les patients atteints de cancer avancé de la tête et du cou.

L’étude a révélé que tous les patients, y compris ceux du groupe témoin de chimiothérapie extrême, ont obtenu des résultats supérieurs aux attentes. Ils affirment que cela démontre une tendance remarquable à l’amélioration de la survie chez les patients sous immunothérapie.

 

Le professeur Kevin Harrington, de l’Institute of Cancer Research de Londres, s’enthousiasme :

« Dans notre étude, les patients atteints de cancer de la tête et du cou en rechute ou métastatique qui ont reçu une immunothérapie ont eu la survie globale médiane la plus longue. »

Ces résultats sont cliniquement pertinents malgré leur manque de signification statistique.

« Nous avons besoin d’un suivi plus long pour voir s’il y a un bénéfice de survie dans l’ensemble de l’essai. »

 

Témoignages d’un patient :

Barry Ambrose (77 ans) considéré guéri de son cancer de la gorge :

« J’ai sauté sur l’occasion lorsque le professeur Harrington m’a parlé de l’essai – qu’est-ce que j’avais à perdre ? Cela m’a sauvé la vie. Le fait que je doive me rendre deux fois par semaine de Suffolk à l’hôpital pour mon traitement m’a permis de continuer à faire ce que j’aime : la voile, le vélo et passer du temps avec ma famille. »

« C’était incroyable d’apprendre par les infirmières que ma tumeur à la gorge avait complètement disparu au bout de deux mois. » Même si mes poumons étaient infectés, l’impact a été énorme… Merci de continuer à trouver des traitements qui fonctionnent pour moi … ils sont un véritable cadeau. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parc a theme pourquoi visiter - Plare

9 raisons de se rendre dans un parc à thèmes

15 conseils pour vous aider à préparer votre voyage - Plare

15 conseils pour vous aider à préparer votre voyage et votre sac