dans

Famille recomposée : faut-il laisser vos enfants dormir ensemble ?

Partager

Faire fonctionner une famille recomposée est ce qu’il y a de plus difficile. Il y règne souvent de petites tensions et des conflits qui peuvent perdurer dans le temps, malgré la bonne volonté des conjoints. Il arrive parfois que les enfants issus de ces familles aient du mal à s’adapter.

Il faut donc un effort constant des deux parents, pour le bien-être du couple et l’épanouissement de ces derniers. Il y a une question qui, cependant, revient sans cesse dans ce contexte particulier : est-il conseillé de laisser les enfants issus de telles familles dormir ensemble ? Éléments de réponse.

Laisser les enfants dormir ensemble pourrait les rapprocher

Les enfants sont des personnes très susceptibles, enveloppées très souvent dans une bulle que l’on peut appeler le cocon familial. Lorsque cette enveloppe se rompt, ceux-ci sont la plupart du temps perturbés et ont tendance à mal se comporter. Dans cette situation, habiter en famille recomposée devient très difficile pour eux et ils veulent toujours s’isoler.

Parfois même, entre enfants, il leur est difficile de jouer ensemble. Pour favoriser le rapprochement entre eux, une bonne idée serait de leur faire partager une chambre à coucher. Vous pourriez installer des meubles de couchage confortables comme le matelas latex naturel dunlopillo, afin que les demi-frères et demi-sœurs puissent avoir l’occasion de s’habituer les uns aux autres.

Au moment de se coucher, ils pourraient tisser des liens, se confier et créer des affinités. Par ailleurs, il faut noter qu’il existe plusieurs types de familles recomposées. Il y a notamment celles :

  • Où la maison ne compte que les enfants d’un des conjoints ;
  • Où la maison comprend au moins un enfant d’un des conjoints, issu d’une ancienne relation et au moins un enfant issu du couple ;
  • Où chaque conjoint possède au moins un enfant d’une famille antérieure et ils ont un ou des enfants ensemble.

L’idéal pour la chambre à partager serait de tenir compte, d’une part, du sexe des enfants, et de l’autre, de leurs âges respectifs.

Faire dormir les enfants ensemble peut être la source d’autres maux

Faire partager aux enfants le même espace de couchage depuis leur jeune âge est une bonne chose. Ils apprendront à se connaître et les tensions disparaîtront petit à petit. Cependant, lorsqu’ils entrent dans l’adolescence ou la préadolescence, il est conseillé de les séparer.

De fait, si les demi-frères et/ou sœurs sont du même sexe, peu importent leurs âges, ils peuvent bien dormir ensemble. En revanche, s’ils sont de sexe opposé, c’est à ce moment que l’âge devra être pris en compte.

S’il est possible pour les plus petits (3 à 8 ans), garçon comme fille, de partager une chambre, cette solution ne sera pas adaptée aux plus âgés. En effet, sous le coup des hormones ou de mauvaises habitudes qui peuvent naître avec l’âge, ils pourraient se révéler leur intimité. Ce qui n’est pas toujours évident à gérer par les parents. C’est donc une situation assez complexe qu’il faut éviter.

Par ailleurs, toujours en ce qui concerne l’adolescence, même s’il ne s’agit que d’enfants du même sexe, il y a toujours un risque. En effet, étant tous de caractères différents, ceux ayant une personnalité effacée peuvent, pour se faire accepter des autres, se laisser influencer.

Ainsi, les garçons pourraient s’adonner à des pratiques qu’ils n’auront pas le courage de réaliser au vu de tous. Ils peuvent par exemple rester jusque tard dans la nuit pour regarder des séries défendues, réduisant par la même occasion leurs besoins en sommeil.

Les filles, quant à elles, peuvent s’allier et sortir de la maison en pleine nuit pour aller rejoindre leurs camarades. C’est ainsi que commencent les mauvaises fréquentations et la débauche. Il incombe donc aux parents d’être prudents et de savoir communiquer avec leurs enfants afin de prévenir ce genre de comportement. Quoi qu’il en soit, il est toujours bénéfique aux enfants de partager leur espace de couchage.

Les inconvénients de leur faire adopter des chambres séparées

La majorité des parents crée un cadre propre à l’épanouissement de leurs enfants, et ce, depuis leur plus jeune âge. Cependant, ces derniers ont tendance à en faire un refuge, une propriété et un repaire propice au développement de n’importe quelle conduite inappropriée.

L’enfant peut très vite, et sous l’absence de contrôle, dévier du droit chemin et s’adonner aux pratiques dangereuses pour lui-même. Dans le cadre d’une famille recomposée, c’est généralement le cas lorsque l’un des enfants craint de perdre sa place auprès de son parent au détriment de ceux de l’autre conjoint. Il fait alors tout pour attirer l’attention du parent concerné.

En revanche, s’ils sont au moins deux demi-frères/sœurs dans la chambre à coucher, l’un pourra servir de conscience pour l’autre. En ne rompant jamais la communication avec ceux-ci, ils pourront veiller l’un sur l’autre et traverser ensemble la phase de l’adolescence. Ils pourront ainsi mieux s’entendre, s’aider mutuellement et devenir de véritables frères.

En résumé, retenez que lorsqu’il s’agit d’une famille recomposée, laisser les enfants partager la même chambre est une décision à bien mûrir. Cela peut être source de bonheur et d’épanouissement total pour toute la nouvelle famille.

Cependant, cela peut également être source de bien des problèmes. Dans tous les cas, il faudra privilégier la communication entre les parents et les enfants. Demandez leur point de vue et dialoguez avec eux pour maintenir l’équilibre.


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comment annoncer une naissance à vos proches ?

Comment annoncer une naissance à vos proches ?

Paris sportifs en ligne comment optimiser sa pratique - Plare

Paris sportifs en ligne : comment optimiser sa pratique ?