dans , ,

Pourquoi les enfants sont de plus en plus présents dans les cas graves du Covid-19

Alerte covid-19 : les enfants sont-ils la nouvelle cible du variant delta ?

Pourquoi enfants plus cas graves covid-19

Les enfants de moins de 12 ans sont pour le moment écarté de la vaccination mais la donne est-elle entrain de changer avec le variant delta ?

Les enfants représentent maintenant pas moins de 20% des cas avec une augmentation donc fulgurante (et logique) de cette tranche d’âge. Ils représentaient moins de 15% des cas lors de la vague précédente.

 

Partout où le variant delta est actif les enfants sont de plus en plus nombreux à être présents dans les hôpitaux c’est un fait.

Mais avant de tirer la sonnette d’alarme faut-il se faire peur outre mesure ?

Peut-être pas pour le moment mais il faut continuer de vacciner rapidement et agir vite sinon la pression sur les hôpitaux pédiatrique sera bien trop forte.

En effet les données semblent montrer qu’en plus du Covid-19 les hôpitaux ont souvent affaire à des cas de virus respiratoire syncytial (VRS) si jamais cet hiver à cela vient s’ajouter la grippe la situation sera bien cauchemardesque.

 

Dans une pré-publication* l’Insitut Pasteur Alerte sur la situation et explique :

« Les stratégies de lutte contre une vague d’automne doivent tenir compte de l’évolution de l’épidémiologie de la maladie. »

« Parmi toutes les interventions envisagées, y compris les tests répétés et les mesures non pharmaceutiques, la vaccination des personnes non vaccinées est la plus efficace.
non pharmaceutique, la vaccination des personnes non vaccinées est la plus efficace. »

Pour finir par préconiser ceci :

« La vaccination des enfants est importante pour les protéger des effets délétères des mesures non pharmaceutiques. »

 

Pourquoi enfants plus cas graves covid-19
Pourquoi enfants font plus de cas graves du covid-19 avec le variant Delta

 

Il est également important de noter que dernièrement renommé Dr Mark Kline, leader dans le domaine de la santé de l’enfant, chercheur accompli et candidat au prix Nobel de la paix 2019 déclarait lors d’une visite à Bâton-Rouge en Louisiane : « cette fois-ci, les enfants courent un risque beaucoup plus élevé de tomber très malades » et de compléter : « Ce variant delta est le pire cauchemar de tout spécialiste des maladies infectieuses. Il existait un mythe selon lequel les enfants étaient en quelque sorte immunisées. Il est devenu très clair que les enfants sont fortement touchés. »

La directrice de l’équipe technique Covid-19 de l’OMS Maria Van Kerkhove tempère et précise tout de même au cours d’une conférence de presse récente : « Je serai très claire : nous ne constatons pas que le variant Delta prend pour cible spécifiquement les enfants » .

Des chercheurs Ecossais et Anglais confirment également dans deux études distinctes cette tendance de cas plus importants et une hausse des cas graves chez les enfants. Et les dernières données aux Etats-Unis font toujours état d’une hausse constante chez les enfants.

Il ne faut donc en conclure qu’une chose nous sommes à un tournant, classique dirons certain, de cette pandémie avec une pression accrue d’une part du fait la vaccination d’un côté et le rajeunissement des contaminés et nous sommes donc à l’aube de réussir la bataille contre la covid-19 ou au crépuscule d’une fin d’année horrible avec l’apparition d’un variant encore plus virulent ou plus dangereux.

Alors les enfants n’étant pour le moment pas éligible à la vaccination courront nous faire vacciner pour les protéger, pour éviter la propagation du virus et la possibilité d’un variant encore pire.

 

Rappelons le pour le moment malgré une hausse spectaculaire des cas et de la part des contaminés chez les enfants en forte hausse même en Occitanie les cas graves ne représentent que quelques dizaines de cas d’hospitalisation.

 

Vos questions les plus fréquentes sur les cas graves de covid-19 chez les enfants !

 

Les enfants sont ils plus impactés pendant cette nouvelle vague de la covid-19 ?

Oui les enfants sont fortement impactés par le variant delta et cette nouvelle vague du covid-19.

 

Le variant delta est-il plus dangereux pour les enfants que les précédents variants ?

Le variant delta ne cible pas particulièrement les enfants mais avec une proportion d’adultes bien plus vaccinés, une proportion d’enfants faiblement immunisés, une propagation plus rapide, le variant delta génère donc mathématiquement plus de cas graves chez les enfants sans que cela ne présage de sa dangerosité.

 

Quelle est la hausse des cas chez les enfants pour cette nouvelle vague du coronavirus ?

Les cas de covid-19 chez les enfants représentent désormais 20% des contaminations. Ils étaient moins de 15% lors de la précédente vague.

 

Les hausses de cas chez les enfants se retrouvent-elles dans tous les pays où est présent le variant delta ?

Oui la hausse des cas est frappante aux États-Unis mais également en Italie et la hausse est déjà en cours par exemple France en Occitanie. Et le scénario se répète dans tous les endroits ou le variant delta est dominant comme au Royaume-Uni.

 

Les enfants de moins de 12 ans sont-ils vaccinables ?

Non les enfants de moins de 12 ans sont dans la plupart des pays écartés de la vaccination et ils peuvent donc en toute logique attraper le Covid-19 mais aussi le transmettre.

 

L’institut Pasteur confirme-t-il que la situation risque d’être catastrophique à la rentrée ?

Oui dans une pré-publication* l’Insitut Pasteur semble confirmer que la tendance devrait aller en s’aggravant à la rentrée concernant les enfants.

 

La vaccination va-t-elle suffire cet été ?

La vaccination est loin de suffire en cet été en effet même avec les annonces du président il faut compter 5 semaines pour être pleinement vacciné ce n’est donc pas la solution dans l’immédiat.

 

Atteindrons-nous l’immunité collective afin de protéger les enfants ?

Non, il sera vraisemblablement plus possible d’atteindre l’immunité collective à court ou moyen terme sans obligation vaccinale.

En effet il faudrait vacciner au minimum 90% de la population Française pour y parvenir mais cela relève d’autant plus de l’utopie qu’aucun pays même ceux plus avancés en vaccination comme Israël n’y parviennent que nous serons donc même dans ce cas sans une stratégie mondiale adéquate dans l’attente du prochain variant pendant encore longtemps et donc dans l’angoisse d’un variant inquiétant (encore plus que le delta) pour les plus jeunes.

 

Les enfants de moins de 12 ans vont-ils être vaccinés ?

Aux Etats-Unis d’Amérique avec la violence du variant Delta (variant dit Indien) l’association américaine de Pédiatrie a fait la demande le 5 août concernant la vaccination des moins de 12 ans.

En France fin juillet la société Française de Pédiatrie émettait encore un avis négatif pour la vaccination avant 16 ans s’il s’agissait uniquement de palier le manque de vaccination des Adultes et indiquait « Pour les enfants de moins de 12 ans, en l’absence d’étude, la vaccination n’est pas envisageable avant plusieurs mois, mais celle de leur entourage familial et des adultes travaillant dans les établissements scolaires doit être une priorité. »

 

Quels sont les pays ou les cas graves de covid-19 des enfants se multiplient ?

Les cas graves de covid-19 explosent et se multiplient partout ou sévit le variant Delta : Italie, Etats-Unis, Royaume-Uni, mais bien entendu aussi la France avec l’Occitanie actuellement.

 

Quelle serait la meilleure solution pour la rentrée scolaire en attendant la vaccination des enfants ?

Comme nous le savons maintenant la fermeture des écoles a été de loin la mesure la plus efficace pour freiner l’épidémie. Il faudra peut-être en passer encore par là pour protéger les enfants à la rentrée en France.

 

Les enfants porteront-ils un masque à la rentrée pour se protéger que dit le nouveau protocole sanitaire ?

Le nouveau protocole sanitaire parle toujours du port du masque sauf pour les plus jeunes dans le cadre du niveau vert seulement.

 

Quelle est l’impact de la covid-19 sur les enfants dans le monde ?

L’impact du nouveau coronavirus (covid-19) sur les enfants dans le monde est un véritable cataclysme : morts des proches, morts des parents, isolement social, fermeture des écoles, violences accrues à la maison, perte de chance, difficulté à s’exprimer (masques), trouble psychologique sur le court terme mais impact aussi sur le long terme, perte d’activités extra-scolaires et le plus important perte trop souvent du regard enfantin sur monde et entrée violente dans le monde qui nous entoure.

 

*Paolo Bosetti, Cécile Tran Kiem, Alessio Andronico, Vittoria Colizza, Yazdan Yazdanpanah, et al..
Epidemiology and control of SARS-CoV-2 epidemics in partially vaccinated populations: a modeling
study applied to France. 2021. ffpasteur-03272638f

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un Commentaire

site discount

Site discount en ligne : des marques pas cher toute l’année

Lyon jardin des plantes parc de la tête d'or

Découvrir Lyon une bonne idée cet été ?