dans ,

Sept conseils pour réussir son entretien d’embauche

Vous êtes actuellement à la recherche d’un emploi et vous avez répondu à de nombreuses offres d’embauche. Après quelques jours de recherche, votre CV a attiré l’attention d’un employeur et vous avez décroché un rendez-vous avec lui. Bravo ! L’entretien d’embauche est la dernière étape lors d’une recherche d’emploi. Il permet à votre futur patron de se faire un avis plus approfondi sur vous.

Seulement, le stress commence sans doute à s’installer et vous commencez à appréhender la rencontre. Vous ne savez pas à quelle sauce vous allez être mangé et cela vous angoisse.

C’est pourquoi, pour que cet entretien se passe du mieux possible, vous trouverez ici sept conseils pour vous permettre d’appréhender la rencontre avec plus de confiance.

Détendez-vous

Vous êtes peut-être une personne stressée de nature ou alors, la rencontre avec votre potentiel employeur vous effraie. Cependant, la pire des choses à faire pour appréhender un entretien d’embauche est de stresser. Vous pourriez perdre vos moyens face au recruteur et cela pourrait vous porter préjudice.

Le stress est un sentiment facilement détectable par les personnes autour de vous. Si cela vous arrive face au recruteur, il pourrait donc le sentir et ne pas donner suite à votre candidature, car il recherche des personnes sûres d’elles pour travailler au sein de son entreprise.

Pour éviter cette situation, gardez en tête que vous êtes ici parce que le recruteur vous porte de l’intérêt. Ce dernier a vu votre CV et connaît vos compétences et vos expériences. Ce qu’il recherche à travers cet entretien, c’est de voir vos capacités à vous exprimer, à gérer le stress et à vous adapter aux différentes situations. Il est d’ailleurs probable qu’il cherche à vous déstabiliser en vous posant des questions pièges. N’ayez pas peur de ces questions, elles font partie de l’entretien. Répondez-y sincèrement et n’essayez pas de mentir. Soyez sûr de ce que vous dites et si vous ne savez pas quelque chose, dites-le. En revanche, posez des questions pour en savoir un peu plus à ce sujet. Les recruteurs sont conscients que vous ne pouvez pas tout savoir. C’est pourquoi ils apprécieront votre curiosité. Elle est gage d’une bonne évolution dans l’entreprise.

Si, malgré cela, le stress vous hante toujours quelques heures avant l’entretien, pratiquez une séance de sophrologie. Le contrôle de la respiration permet de mieux contrôler ses émotions. Vous trouverez des vidéos guidées d’une quinzaine de minutes sur youtube. Elles vous aideront à vous détendre.

Soyez présentable

Pour réussir votre entretien, la présentation fait partie des fondamentaux ! Votre tenue vestimentaire doit être soignée et adaptée à la situation. Ne vous présentez pas en jean basket pour un poste de commercial. À l’inverse, le costume n’est pas adapté pour un job d’animateur sportif. Avant même que vous n’ayez ouvert la bouche, le recruteur se fait un avis sur vous à travers votre apparence.

Lorsque vous abordez votre futur employeur, soyez poli, courtois et souriant. La personne à qui vous vous adressez reste humaine et personne n’a envie de travailler avec quelqu’un de désagréable. Aussi, lorsque vous arrivez dans le bureau du recruteur, ne vous asseyez pas tant qu’il ne vous y a pas invité.

Être présentable inclut également d’avoir une posture et une gestuelle adaptée. Ne mettez jamais vos mains dans vos poches et tenez-vous droit sur votre chaise. Aussi, soyez dynamique et appuyez vos propos avec des gestes pour capter au mieux l’intérêt de votre interlocuteur. Prenez garde tout de même à ne pas être trop brusque dans vos mouvements.

Informez-vous sur l’entreprise

Vous devez montrer au recruteur que vous ne signez pas un contrat simplement pour être payé à la fin du mois. Vous voulez apporter votre expérience à l’entreprise et l’aider à évoluer.

C’est pourquoi il est intéressant de vous informer sur votre employeur au préalable. Reprenez quelques chiffres importants, retenez le nom du Directeur Général, si l’entreprise travaille sous différentes filiales, faites en référence. Toutes les informations qui vous semblent importantes et qui mettront en avant votre intérêt pour l’entreprise sont bonnes à retenir.

junge frau in einem bewerbungsgespräch

Posez des questions

N’attendez pas la fin de l’entretien pour que votre futur employeur vous demande si vous avez des questions. Soyez curieux tout au long de celui-ci et montrez que vous êtes investi. Votre curiosité mettra en avant votre motivation.

Posez des questions au fur et à mesure que l’échange progresse. Prenez bien soin de ne jamais couper la parole au recruteur. Aussi, restez toujours attentif à ce qui vous est dit pour ne pas poser des questions auxquelles votre interlocuteur aurait déjà répondu. Il pourrait l’interpréter comme un manque d’intérêt de votre part.

Lorsque votre futur patron s’adresse à vous avec des termes que vous ne comprenez pas forcément, ne lui coupez pas la parole. Les expressions du visage sont un excellent moyen de communiquer ce que nous ressentons. Montrez que vous êtes un peu dubitatif par la notion qui vient d’être évoquée. Ce dernier saura le percevoir et il reviendra sur cette notion par lui-même. Si ce n’est pas le cas, laissez le finir sa phrase et interrogez-le.

Apprenez à vous vendre

Vous devez aborder la rencontre avec l’entreprise en vous mettant dans la peau d’un commercial qui vend son produit au meilleur tarif (voir la rubrique suivante). Le produit étant vous-même, cherchez à convaincre le recruteur que vous êtes la personne qu’il lui faut pour ce poste.

Pour beaucoup d’entre nous, il est difficile de se décrire. Nous avons du mal à voir nos propres défauts et nos propres qualités. Or, il vous est souvent demandé cet exercice en entretien. Pour vous y préparer, demandez à vos proches, vos amis, vos anciens collègues, votre ancien employeur (si vous êtes resté en bon terme) ce qu’ils pensent de vous. Avec cette méthode, vous arriverez plus facilement à décrire votre propre personne. Quelques jours avant l’entretien, entraînez vous à parler de vous auprès de votre conjoint, d’un ami ou d’un parent afin d’être plus à l’aise le jour-J.

N’oubliez pas que vous êtes ici dans un but de collaboration. Ne faites pas sentir à la personne en face de vous que vous voulez simplement travailler pour elle. Montrez lui plutôt que vous voulez aller dans le même sens qu’elle. L’employeur appréciera votre réflexion et verra en vous une personne investit dans ce qu’elle fait.

Négocier votre salaire

Certaines offres d’embauche ne spécifient pas toujours le salaire proposé ou proposent de le définir en fonction des compétences ou de l’expérience du candidat. C’est peut-être votre cas. Dans ce cas, abordez la rencontre comme un échange dans lequel les deux camps doivent avancer leurs conditions de collaboration. L’argent fait partie de ces conditions. Bien que nous ayons dit précédemment que ce ne doit pas être affiché comme la source principale de motivation auprès de l’employeur, vous avez besoin d’argent pour vivre. Les employeurs en sont conscients et ce sujet doit être abordé.

Négociez le salaire au mieux durant l’échange. Fixez vous une rémunération minimum espérée et n’acceptez pas d’offre en dessous; Ne faites pas l’erreur de penser que le salaire pourra être renégocié plus tard. Même si vous devenez un bon élément dans l’entreprise, la négociation est souvent plus compliquée après l’embauche.

Négocier votre salaire montre au recruteur que vous êtes sûr de vous et de vos compétences et que vos capacités méritent une rémunération en conséquence.

Préparez vos affaires la veille de l’entretien

Vous vous réveillerez bien assez angoissé le jour de l’entretien, pas besoin de rajouter une dose de stress parce que votre chemise n’est pas repassée et que vous risquez d’être en retard. Préparez vos vêtements la veille au soir de l’entretien pour vous éviter les pensées encombrantes avant le rendez-vous.

Aussi, prévoyez avec vous une petite pochette pour y ranger les documents que l’employeur pourrait vous demander :

● Votre CV (même si l’employeur est censé l’avoir, montrez que vous savez prendre les devants) ;
● Vos diplômes si vous en avez ;
● Votre convocation à l’entretien pour la présenter à l’accueil ;
● Un carnet et un stylo pour noter les informations importantes ;

Enfin, la veille du rendez-vous, renseignez-vous sur l’itinéraire et la durée du trajet entre votre domicile et le lieu de rendez-vous. Le jour-J, partez 20 minutes en avance. Cela vous laisse une marge de manœuvre en cas d’imprévu et vous évitera un retard qui pourrait vous porter préjudice.

Pour conclure, l’entretien d’embauche est une étape cruciale pour décrocher un nouveau travail. C’est le moyen pour vous de donner la meilleure impression possible à votre futur employeur pour qu’il décide de vous recruter. À travers votre comportement, votre posture, votre dynamisme, vous devez montrer à la personne en face de vous que vous êtes motivé pour intégrer son entreprise.

Restez calme et soyez honnête avec l’employeur. N’ayez pas peur de ne pas savoir et n’essayez pas de mentir. N’ayez pas peur de négocier le salaire, mais ne faites pas apparaître l’argent comme votre principale source de motivation.

Anticipez au maximum l’entretien en vous entraînant, en vous renseignant sur l’entreprise et en préparant vos affaires la veille de la rencontre pour éviter une source de stress supplémentaire.

En mettant en pratique ces sept conseils, il n’y a plus aucune raison pour que votre prochain entretien d’embauche ne découle pas sur la signature d’un contrat. Vous avez toutes les cartes en main pour aborder votre rendez-vous en toute confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 astuces pour désencombrer la chambre de votre enfant !

Cinq jeux de lettres amusants pour les enfants !