dans

Comment générer de l’épargne ?

Si vous avez besoin de sécuriser vos économies, afin de vous assurer un avenir plus clément, vous avez raison de vous intéresser à cet article parlant de l’épargne. Épargner peut vous apporter beaucoup à bien des points de vue. Découvrons ce qu’il en est.

Pourquoi devez-vous épargner ?

Avant toute chose, il est important de différencier le type d’épargne dont vous avez besoin. En effet, plusieurs situations peuvent vous amener à devoir épargner. C’est très rassurant de savoir que de l’argent est disponible en cas de besoin, d’envie ou de coup dur. Mais qu’est-ce qui nous pousse à épargner ?

  • En premier lieu, vous épargnez souvent pour pallier aux petits imprévus de la vie. Une voiture accidentée, une machine à laver qui lâche, une séparation, en sont le parfait exemple. Il est impossible de les prévoir, et avoir un peu d’argent de côté est plutôt rassurant, pour résoudre ces soucis malheureusement inévitables. Cela peut vous éviter de vous retrouver dans des situations difficiles, parfois impossibles à résoudre, même en prenant des micros crédits.
  • Vous pouvez aussi avoir des projets à venir, comme un permis à payer à vos enfants, des vacances à l’étranger, un mariage à payer, faire des rénovations à votre domicile. Cette fois, épargner peut rimer avec petits plaisirs de la vie. Cela n’est pas toujours synonyme de mauvaises nouvelles.
  • Maintenant, vous pouvez aussi envisager d’épargner pour des besoins sur le long terme, et notamment pour vous préparer une retraite plus confortable. Il faut dire qu’aujourd’hui les parcours professionnels ne sont plus linéaires. Bon nombre d’entre nous changent d’orientation au cours de leur vie, vivent des périodes de chômage. Aucun moyen d’être certain du montant de la retraite que nous toucherons plus tard, car des réformes sont inévitables.
  • Épargner est aussi le moyen d’avoir un apport pour investir dans la pierre. Cela peut vous permettre de payer au moins les frais de notaire. C’est aussi ce qui peut peser dans la balance pour obtenir un crédit.

Comme vous le voyez, les raisons peuvent être nombreuses à vous pousser à épargner. Quoi qu’il en soit, il s’agit de le faire de la bonne manière, pour que vous y gagniez le plus possible.

Dans quoi placer son épargne ?

Avant de voir dans quoi vous pouvez placer votre argent, il est important de faire un point sur la vulgarisation de l’éducation financière. Ce terme ne vous dit peut-être rien et pourtant, l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) en a fait un chemin de bataille pour l’année 2021. Le but est de sensibiliser le grand public au fait de mieux gérer ses finances. L’épargne en fait donc partie. C’est ce qui va leur permettre de sécuriser une partie de leur avenir. Pour l’instant, le catalogue n’est pas très fourni, mais il va s’étoffer au fur et à mesure. Pour donner envie à tous de s’informer, ils misent sur des supports ludiques et différents, comme des bandes dessinées, des fiches conseils ou encore des fiches appelées “Step by Step”, pour être guidés pas après pas. Il y aura également des vidéos ludiques. Pour y avoir accès, vous devez vous rendre sur le site l’ACAPS.

Maintenant que cette parenthèse est faite, voyons ce qu’il en est des meilleurs placements à l’heure actuelle. Vous vous doutez bien qu’il ne suffit pas d’amasser vos économies sur votre compte courant, pour que cela soit efficace. Il va vous falloir trouver un équilibre entre rendement et sécurité. De même, vous devrez prendre en compte votre profil. Cela parait évident, mais vous ne prendrez pas les mêmes risques suivant les objectifs que vous souhaitez atteindre. Ainsi, une personne qui cherche à épargner pour sa retraite, n’agira pas de la même manière que vous, si vous devez payer rapidement les études de vos enfants.

Ainsi, nous notons 4 profils :

  • L’épargne la plus sécurisée : dans cette optique, vous avez plusieurs solutions. Vous pouvez envisager les livrets disponibles en banque, comme le livret A, le livret d’épargne populaire, le Plan épargne Logement ou encore le Livret de développement durable et solidaire (le LDDS). Vous pouvez aussi placer votre argent dans une assurance vie avec placement en fonds en euros. L’argent n’est pas placé en bourse, mais prêté à l’État.
  • L’épargne équilibrée : cet investissement est possible avec les fonds en euros, qui sont un mixte entre des fonds en euros et des fonds en actions peu volatiles, et donc peu risqués en perte de capital.
  • L’épargne dynamique : c’est généralement l’option choisie pour préparer sa retraite. Le plan épargne retraite (PER) en fait donc partie. Il est possible d’injecter votre propre argent personnel, tout comme d’y intégrer directement vos primes, comme la prime d’intéressement ou votre 13e mois. Vous pouvez aussi choisir d’investir dans la pierre, par l’intermédiaire de parts dans des SCI. Vous avez également l’investissement dans l’or, que ce soit sous forme de lingots ou le l’or papier.
  • L’épargne offensive : dans cette catégorie, vous trouverez les titres d’entreprises. Vous pouvez espérer des taux de 8%. Par contre, vous vous en doutez, mais c’est très risqué.

3 conseils pour épargner

Maintenant que vous en savez plus sur les possibilités d’investir, nous allons vous donner quelques petits conseils supplémentaires.

Optimisez la fiscalité de vos placements et réduisez vos impôts

Aujourd’hui, il est possible de réduire ses impôts sans pour autant investir dans l’immobilier. Nous en avons déjà évoqué dans cet article, mais voici ce qu’il en est :

  • Le financement des petites et moyennes entreprises permet de faire des économies jusqu’à 18 % de vos revenus, avec un plafond de 20 000 euros pour une personne célibataire.
  • Les FCPI sont une autre option. Là encore, vous pouvez économiser 18 %, mais cette fois le plafond est abaissé à 12 000 euros.
  • La fiscalité de la bourse peut vous permettre de récupérer une plus-value lors de la vente de vos actions. L’abattement peut se monter à 65 % si vous les conservez au-delà de 8 ans. Entre 2 et 8 ans de détention, cela s’abaisse à 50 %, ce qui est déjà pas mal.
  • Les plans d’épargne retraite peuvent vous permettre une réduction d’impôt de 10 %.
  • Vous avez également l’investissement forestier. Nous repassons encore une fois à 18 %, avec un plafond à 5 700 euros.
  • L’emploi dans le service à domicile peut aussi vous permettre de récupérer jusqu’à 50 % de vos dépenses, avec un plafond à 12 000 euros.

 

Optimiser vos dépenses en achetant des actifs et non des passifs

Là encore, il est question de logique. Investir dans un bien qui rapporte de l’argent semble plutôt cohérent. Celui-ci peut être de 2 types. L’actif qui génère un revenu est considéré comme productif. À l’inverse un actif qui se bonifie avec le temps est dit improductif. C’est à vous de voir ce qui est possible en fonction de votre situation. Les passifs ne sont clairement pas une bonne option, car c’est tout ce qui vous fait perdre de l’argent. Par exemple, une voiture que vous achetez neuve perdra de la valeur au fil des années. Il s’agit donc d’un investissement passif.

Payez-vous en premier

Si vous avez un revenu suffisant pour payer toutes vos factures et vous faire plaisir, et qu’il vous reste encore de l’argent, oubliez l’idée de le faire dormir sur votre compte courant. Cela ne vous sert à rien, car cela ne va rien vous rapporter. Si vous désirez vous créer un capital, en cas de coup dur et accessible à n’importe quel moment, mettez au moins cet argent sur un livret. Cela ne vous rapportera pas grand-chose, mais c’est toujours mieux que rien. Pour le reste, vous avez l’embarras du choix avec tout ce dont nous avons parlé ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faut-il se former pour investir en bourse ?

Comment relooker la crédence de sa cuisine ?