Accueil » Divertissement & Culture » People » Miss France : Tout savoir du concours Miss France 2023 et des candidates
Crédit 📸 @sipa.press @bendecoin

Miss France : Tout savoir du concours Miss France 2023 et des candidates

Lorsque Miss France 2023 sera couronnée, la nation va se réjouir. Elle sera belle, accomplie et pleine d’assurance. Mais il y avait une chose qui la distinguera de toutes les autres Miss France avant elle sera la première à être couronnée dans l’ère post Sylvie Tellier.

Beaucoup de changements cette année sou la houlette d’Alexia Laroche-Joubert avec des signes de progrès et d’inclusion. D’autres l’ont critiquée comme étant politiquement correct allant trop loin. Mais quel que soit le côté du débat auquel vous appartenez, il est indéniable que Miss France 2023 entrera dans l’histoire du concours.

Comme la première Miss France couronnée, elle a le devoir de représenter et d’inspirer des millions de femmes. Elle sera un exemple pour les jeunes filles qui peuvent voir quelqu’un comme elles atteindre la plus haute distinction en matière de beauté. Elle saura montrer aux autres que quoi qu’ils disent ou pensent sur eux, ils peuvent toujours réussir s’ils travaillent assez dur et croient en leurs rêves.

L’histoire du concours Miss France va donc franchir une étape majeure avec l’élection de Miss France 2023 et elle sera probablement honorée pendant longtemps si le concours parvient à se moderniser et changer d’image, sinon il disparaitra.

Peu importe ce que pensent les gens au sujet de la politique ou du concours, cette victoire marquera un moment important dans l’histoire de la beauté française. Sa couronne est un symbole non seulement pour le pays qui lui a donné naissance, mais pour toutes les femmes  d’une certain façon qui ont rêvé d’accéder à plus et plus hauts.

 

 

La liste des 30 candidates à Miss France 2023

  • Miss Alsace, Camille Sedira, 20 ans – @camillesediraoff – 7545 Followers
  • Miss Aquitaine, Orianne Galvez-Soto, 23 ans – @oriannegalvezsotooff – 6700 Followers
  • Miss Auvergne, Alissia Ladeveze, 21 ans – @alissialadevezeoff10,5K Followers
  • Miss Bourgogne, Lara Lebretton, 23 ans – @laralebrettonoff – 7597 Followers
  • Miss Bretagne, Enora Moal, 20 ans – @enoramoaloff – 9456 Followers
  • Miss Centre Val de Loire, Coraline Lerasle, 23 ans – @coralinelerasleoff – 3717 Followers
  • Miss Champagne-Ardenne, Solène Scholer, 20 ans – @oriannemelonioff – 3882 Followers
  • Miss Corse, Orianne Meloni, 22 ans – @flavy.barla – 25,9K Followers
  • Miss Côte d’Azur, Flavy Barla, 19 ans – @solenescholeroff10,6K Followers
  • Miss Franche-Comté, Marion Navarro, 19 ans – @marionnavarrooff22,8K Followers
  • Miss Guadeloupe, Indira Ampiot, 18 ans – @indira.ampiot34K Followers
  • Miss Guyane, Shaïna Robin, 20 ans – @shainarobinoff 51,8K Followers
  • Miss Ile-de-France, Adèle Bonnamour, 18 ans – @adelebonnamouroff – 6419 Followers
  • Miss Languedoc, Cameron Valliere, 23 ans – @cameronvalliereoff19,4K Followers
  • Miss Limousin, Salomé Maud, 23 ans – @salomemaudoff – 6380 Followers
  • Miss Lorraine, Sarah Aoutar, 25 ans – @sarahaoutaroff15,6K Followers
  • Miss Martinique, Axelle René, 21 ans – @axellereneoff – 6868 Followers
  • Miss Midi-Pyrénées, Florence Demortier, 22 ans – @florencedemortieroff32,3K Followers
  • Miss Nord-Pas-de-Calais, Agathe Cauet, 23 ans – @agathecauetoff40K Followers
  • Miss Normandie, Perrine Prunier, 23 ans – @perrineprunieroff16,6K Followers
  • Miss Nouvelle-Calédonie, Océane Le Goff, 26 ans – @oceanelegoff.off – 3279 Followers
  • Miss Pays de la Loire, Emma Guibert, 20 ans – @emmaguibertoff – 13,2K Followers
  • Miss Picardie, Bérénice Legendre, 25 ans – @berenicelegendreoff – 8513 Followers
  • Miss Poitou-Charentes, Marine Paulais, 20 ans – @marinepaulaisoff – 4112 Followers
  • Miss Provence, Chana Goyons, 18 ans – @chanagoyons12,7K Followers
  • Miss Réunion, Marion Marimoutou, 18 ans – @marionmarimoutou_off40,8K Followers
  • Miss Rhône-Alpes, Esther Coutin, 24 ans – @esthercoutinoff11,4K Followers
  • Miss Roussillon, Chiara Fontaine, 20 ans – @chiarafontaineoff – 9726 Followers
  • Miss Saint-Martin Saint-Barthélémy, Inès Tessier, 19 ans – @inestessieroff – 3472 Followers
  • Miss Tahiti, Herenui Tuheiava, 23 ans – @herenuituheiavaoff – 8811 Followers

 

L’histoire du concours Miss France

Le concours Miss France est un concours de beauté qui a lieu chaque année en France. Il est ouvert aux femmes âgées d’au moins 18 ans. La gagnante représente la France aux concours Miss Monde et Miss Univers. Il a été crée en 1920 par Maurice de Waleffe !

Il s’agit du plus ancien concours de beauté encore en cours dans le monde ! Le « comité Miss France » qui lui a été fondé par Guy Lévy en 1954 était une association.

Avant de devenir une société présidée à partir de 1981 par Geneviève de Fontenay avec son fils puis revendu par la suite.

Le premier concours Miss France donne alors une gagnante qui ira ensuite représenté la France au concours Miss Monde. Le concours Miss Univers n’a été créé qu’en 1954, de sorte que la première représentante française n’a participé à cet événement qu’en 1955. En 1957, le concours Miss Univers a été déplacé à Miami, en Floride, et les candidates de Miss France ont commencé à se rendre aux États-Unis pour concourir.

Le concours Miss France a beaucoup changé au fil des ans. Les gagnantes étaient autrefois choisies par un jury, mais elles sont désormais sélectionnées par un vote populaire en région puis part un mix vote du jury et des téléspectateurs le soir de la finale en direct.

Les critères d’évaluation ont également changé : au début, ils étaient basés principalement sur la beauté et l’apparence, mais aujourd’hui, ils incluent également l’intelligence, le talent et la personnalité.

Les critères de sélections aussi ont beaucoup évolués avec le temps et les époques.

Le concours Miss France est une partie importante de la culture française et a été suivi par de nombreuses personnes au fil des ans, y compris des célébrités, des politiciens et des membres de la royauté. Des milliers de femmes ont participé à ce concours au cours des soixante-six dernières années.

 

 

Geneviève de Fontenay et Miss France

Geneviève de Fontenay (née Geneviève Mulmann) est une figure emblématique du concours Miss France. Elle a été présidente du comité organisateur pendant plus de quarante ans et a eu un impact significatif sur le concours. Elle s’est investie toute sa vie dans le concours.

Sous sa présidence, elle a travaillé à moderniser le concours tout en restant rétrograde sur beaucoup de point. Elle n’hésite d’ailleurs pas à encore créer la polémique dès qu’elle le peut.

Avec l’autorisation des maillots de bains deux pièces il y a quelques années, puis encore en 2023 avec l’ouverture aux transgenres…

Geneviève de Fontenay et son fis ont revendus la société Miss France à la société  » Endemol  » en 2002 et elle est maintenant connue comme une grande figure du concours Miss France mais n’arrive pas à réellement à passer la main à 100% alors que cela fait 20 ans que la vente a été signée.

 

 

Les scandales Miss France

Malgré le succès du concours Miss France, il n’est pas exempt de polémiques. Bien aux contraires ce qui contribue d’ailleurs en partie à la longévité et l’intérêt pour celui-ci.

Avec des accusation de Tricheries, de favoritisme, ou encore des polémiques autour de la couleur de peau et des commentaires racistes, sans parler de grossophobie. 

Sans parler d’Alain Delon et de sa sortie pro Front National en 2013 qui lui fera claquer la porte alors que Sylvie Tellier venait d‘annoncer qu’elle allait lui retirer le titre de Président d’honneur à vie du concours.

 

Les plus gros scandales de Miss France

  • Alicia Aylies a-t-elle eu la peau blanchie dans Paris Match – Le photographe de l’époque démentira.
  • Alexandra Rosenfeld et son élection contestée pour un possible avantage de par Laeticia Hallyday, présidente du jury.
  • L’élection de Chloé Mortaud qui selon certains aurait été truquée
  • Jade Voltigeur, Miss Martinique 2017 – Polémique autour d’un simple tatouage jugé trop visible avec à la clef l’impossibilité de participer au concours alors que Kleofina Pnishi qui en avait un (mais n’était pas noire à pu concourir, une double polémique dont le concours ce serait bien passé.

 

Mais les plus gros scandales auront été ceux des destitutions des Miss souvent pour des photos dénudées ou jugées pornographiques.

Top des scandales Miss France pour des photos : nue, trop sexy ou encore pornographiques

  • Isabelle Turpault, Miss France 1983 – Polémique : Photos sexy – Sanction : Perte du titre.
  • Laeticia Bleger, Miss France 2004 – Polémique : Photos nue dans Playboy et Entrevue – Sanction : Perte du titre pendant 6 mois.
  • Valérie Bègue, Miss France 2008 – Polémique :  Photos très osées – Sanction : Interdiction de participation aux concours internationaux.
  • Kelly Bochenko, Miss Paris 2009 – Polémique : Photos pornographiques – Sanction : Perte du titre
  • Laury Thilleman, Miss France 2011 – Polémique : Photos dénudées dans le magazine Paris Match- Sanction : Perte de l’écharpe quelques mois.
  • Eugénie Journée, Miss Bretagne 2015 – Polémique : une seule Photo Topless – Sanction : Perte du titre en 48 heures.
  • Margaux Legrand-Guérineau, Miss Centre Val-de-Loire 2016 – Polémique : Photos dénudées – Sanction : Perte du titre
  • Océane L’Hoste, Miss Bordeaux 2017 – Polémique : Clichés provocants avec l’écharpe de Miss – Sanction : Perte du titre.
  • Anastasia Salvi, Miss Franche-Comté 2020 – Sanction : Photos dénudées – Sanction : Impossibilité de participer au concours Miss France.
  • Anaëlle Guimbi, Miss Guadeloupe 2020 – Polémique : Topless contre le cancer du sein – Sanction : Impossibilité de participer au concours Miss France.

 

Bien que le concours ait fait beaucoup pour promouvoir la beauté et l‘excellence chez les femmes françaises, ces scandales soulignent que le concours doit encore faire face à des défis afin d’assurer sa crédibilité.

Le concours Miss France reste une partie importante de la culture et de l’histoire française et il continue d’attirer des femmes de tous âges et d’horizons différents. Qu’il y ait des scandales ou non, le concours continue à inspirer les gens et reste l’un des plus grands spectacles télévisuel annuel en France.

 

Les évanouissements et bugs de discours Miss France

Les évanouissements Miss France font partie intégrante de la tradition du concours. Plusieurs Miss ont été victimes de malaise et d’évanouissement sur scène, lorsqu’elles sont trop stressées ou qu’elles n’arrivent pas à supporter la pression . Geneviève de Fontenay, qui aurait un malaise après avoir remis sa couronne en 1976 fait partie du lot.

Les événements comme ceux-ci montrent à quel point les concurrentes sont soumises à une pression intense pour gagner le titre et réussir dans leur carrière.

Les organisateurs du concours prennent des mesures supplémentaires pour assurer que les concurrentes soient bien préparées pour le concours et qu’elles aient tout ce dont elles ont besoin pour se sentir à l’aise sur scène.

Malgré cela, les évanouissements sont encore une partie intégrante du concours Miss France et reste dans l’histoire de ce concours mythique.

Les évènements comme les discours ratés, alambiqués ou jugés trop simplistes pour certaines nous rappellent à quel point la beauté est trop importante mais aussi à quelle pression les femmes sont soumises afin de réussir et à quels jugements elles sont confrontées parfois violement.

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Indira Ampiot (@indira.ampiot)

Les critères de sélections du concours changent

Les gagnantes du concours Miss France ont toujours joué un rôle important dans le monde et sont considérées comme des ambassadrices de la beauté à la Française. L’année 2023 est spéciale car elle représente une année à parcourir le monde et les plateaux TV de façon très intense.

Les critères Miss France sont de plus en plus axés sur l‘intelligence, le talent et la personnalité des candidates. Elles sont également encouragées à parler des causes qui leur tiennent à cœur et à défendre des valeurs importantes pour la société française.

Mais en 2023 les critères ont été remis au goût du jour, que cela soit marketing et de la com’ comme l’évoque certains peut-être mais cela fait du bien !

En effet même si la question de la taille reste toujours de mises avec une taille minimum de 1m70 il est maintenant possible de participer même si vous êtes  en couple ou encore une maman, que vous êtes transgenres (si l’état civil fait mention de sexe féminin).

La limite d’âge n’existe plus non plus, et la nouvelle directrice du comité Miss France réaffirme qu’il n’y a jamais eu et qu’il n’y aura jamais de sélection au poids.

De même si la chirurgie esthétique est bien entendu refusé la chirurgie réparatrice n’est quant à elle tolérée.

Les tatouages sont désormais également acceptés alors qu’il y a encore peut de temps cela avait coûté à une Miss sa participation au concours.

La règle qui a engendrée le plus de polémiques et de scandales reste elle bien en place avec l’interdiction pour les candidates d’avoir fait de films ou de photographies pornographiques ou bien encore d’avoir eu de propos ou fait de choses pénalement répréhensibles ! Les miss doivent donc fournir un casier judiciaire vierge.

 

Top des miss France depuis 1920

  • Agnès Souret – 1920 – Miss Aquitaine
  • Pauline Pô – 1921 – Miss Corse
  • Jacqueline Schaley – 1926 – Miss
  • Roberte Cusey – 1927 – Miss Jura
  • Raymonde Allain – 1928 – Miss Bretagne
  • Germaine Laborde – 1929 – Miss Gascogne
  • Marguerite Dufresne – 1929 – Miss
  • Yvette Labrousse – 1930 – Miss Lyon
  • Madeleine Mourgues – 1930 – Miss Roussillon
  • Jeanne Juilla – 1931 – Miss Garonne
  • Lucienne Nahmias – 1931 – Miss Paris
  • Lyne de Souza – 1932 – Miss Côte d’Azur
  • Jacqueline Bertin-Lequien – 1933 – Miss Paris
  • Simone Barillier – 1934 – Miss
  • Élisabeth Pitz – 1935 – Miss Sarrebruck
  • Gisèle Préville – 1935 – Miss Paris
  • Lyne Lassalle – 1936 – Miss Picardie
  • Jacqueline Janet – 1937 – Miss Bretagne
  • Annie Garrigues – 1938 – Miss Pyrénées-Orientales
  • Ginette Catriens – 1939 – Miss Île-de-France
  • Joséphine Ladwig – 1940 – Miss Alsace
  • Yvonne Viseux – 1947 – Miss Côte d’Azur
  • Jacqueline Donny – 1948 – Miss Paris
  • Juliette Figueras – 1949 – Miss
  • Maryse Delort – 1950 – Miss
  • Nicole Drouin – 1951 – Miss Saint-Tropez
  • Josiane Pouy – 1952 – Miss Côte d’Argent
  • Sylviane Carpentier – 1953 – Miss Picardie
  • Irène Tunc – 1954 – Miss Côte d’Azur
  • Véronique Zuber – 1955 – Miss Paris
  • Gisèle Charbit – 1956 – Miss Maroc
  • Sylvie-Rosine Numez – 1957 – Miss Saint-Étienne
  • Monique Negler – 1958 – Miss Normandie
  • Monique Chiron – 1959 – Miss Poitou
  • Brigitte Barazer de Lannurien – 1960 – Miss Côte d’Émeraude
  • Luce Auger – 1961 – Miss Outre-Mer
  • Michèle Wargnier – 1961 – Miss Bretagne
  • Monique Lemaire – 1962 – Miss Côte d’Émeraude
  • Muguette Fabris – 1963 – Miss Île-de-France
  • Arlette Collot – 1964 – Miss Bourgogne
  • Jacqueline Gayraud – 1964 – Miss Vendée
  • Christiane Sibellin – 1965 – Miss Lyon
  • Michèle Boule – 1966 – Miss Cannes
  • Monique Boucher – 1966 – Miss Charente
  • Jeanne Beck – 1967 – Miss Normandie
  • Christiane Lillio – 1968 – Miss Saint-Étienne
  • Suzanne Angly – 1969 – Miss Alsace
  • Michelle Beaurain – 1970 – Miss Paris
  • Myriam Stocco – 1971 – Miss Languedoc-Roussillon
  • Chantal Bouvier de Lamotte – 1972 – Miss Paris
  • Claudine Cassereau – 1972 – Miss Poitou
  • Isabelle Krumacker – 1973 – Miss Lorraine
  • Edna Tepava – 1974 – Miss Tahiti
  • Sophie Perin – 1975 – Miss Lorraine
  • Monique Uldaric – 1976 – Miss Réunion
  • Véronique Fagot – 1977 – Miss Poitou
  • Pascale Taurua – 1978 – Miss Nouvelle-Calédonie
  • Brigitte Konjovic – 1978 – Miss Paris
  • Sylvie Paréra – 1979 – Miss Marseille
  • Thilda Fuller – 1980 – Miss Tahiti
  • Patricia Barzyk – 1980 – Miss Jura
  • Isabelle Benard – 1981 – Miss Normandie
  • Sabrina Belleval – 1982 – Miss Côte d’Azur
  • Isabelle Turpault – 1983 – Miss Paris
  • Frédérique Leroy – 1983 – Miss Bordeaux
  • Martine Robine – 1984 – Miss Normandie
  • Suzanne Iskandar – 1985 – Miss Alsace
  • Valérie Pascale – 1986 – Miss Paris
  • Nathalie Marquay – 1987 – Miss Alsace
  • Sylvie Bertin – 1988 – Miss Bresse et Bugey
  • Peggy Zlotkowski – 1989 – Miss Aquitaine
  • Gaëlle Voiry – 1990 – Miss Aquitaine
  • Mareva Georges – 1991 – Miss Tahiti
  • Linda Hardy – 1992 – Miss Pays de Loire
  • Véronique de la Cruz – 1993 – Miss Guadeloupe
  • Valérie Claisse – 1994 – Miss Pays de Loire
  • Mélody Vilbert – 1995 – Miss Aquitaine
  • Laure Belleville – 1996 – Miss Pays de Savoie
  • Patricia Spehar – 1997 – Miss Paris
  • Sophie Thalmann – 1998 – Miss Lorraine
  • Mareva Galanter – 1999 – Miss Tahiti
  • Sonia Rolland – 2000 – Miss Bourgogne
  • Élodie Gossuin – 2001 – Miss Picardie
  • Sylvie Tellier – 2002 – Miss Lyon
  • Corinne Coman – 2003 – Miss Guadeloupe
  • Lætitia Bléger – 2004 – Miss Alsace
  • Cindy Fabre – 2005 – Miss Normandie
  • Alexandra Rosenfeld – 2006 – Miss Languedoc
  • Rachel Legrain-Trapani – 2007 – Miss Picardie
  • Valérie Bègue – 2008 – Miss Réunion
  • Chloé Mortaud – 2009 – Miss Albigeois Midi-Pyrénées
  • Malika Ménard – 2010 – Miss Normandie
  • Laury Thilleman – 2011 – Miss Bretagne
  • Delphine Wespiser – 2012 – Miss Alsace
  • Marine Lorphelin – 2013 – Miss Bourgogne
  • Flora Coquerel – 2014 – Miss Orléanais
  • Camille Cerf – 2015 – Miss Nord-Pas-de-Calais
  • Iris Mittenaere – 2016 – Miss Nord-Pas-de-Calais
  • Alicia Aylies – 2017 – Miss Guyane
  • Maëva Coucke – 2018 – Miss Nord-Pas-de-Calais
  • Vaimalama Chaves – 2019 – Miss Tahiti
  • Clémence Botino – 2020 – Miss Guadeloupe
  • Amandine Petit – 2021 – Miss Normandie
  • Diane Leyre – 2022 – Miss Île-de-France

 


Le concours Miss France 2023 arrive, et avec de nouveaux critères, il y a beaucoup de changements cette année. Les candidates transgenres sont désormais acceptées, ainsi que les mères de famille. Les tatouages sont également autorisés. Il reste toujours la taille minimale requise, mais il n’y plus de limite d’âge.

Les candidates ayant eu recours à la chirurgie plastique ou ayant été impliqués dans la pornographie ne sont toujours pas autorisées à concourir. Le concours de cette année s’annonce malgré tout plus inclusif que jamais !

L’impact grandissant des réseaux sociaux ce montrera encore déterminant cette année avec 100% des miss avec une fans base Instagram de quelques milliers pour certaines avec plus de 10K abonnés et même plus de 40 000 abonnés pour d’autres.

De quoi faire basculer le vote du publique le soir du vote ? Nouvelle polémique en vue ? Intégration de la notion d’inconnue et de non présence sur les réseaux sociaux en 2024, ce qui semble impossible ?