dans

Tout savoir sur le sumac vinaigrier

Partager

Le sumac vinaigrier est un arbuste qui séduit non seulement par son allure exotique, mais également par ses nombreuses vertus médicinales. En effet, en plus de ses nombreux rôles sur la santé, il intervient comme épice dans la gastronomie. Si vous désirez en savoir plus sur cette plante, vous êtes à la bonne adresse. Nous allons tout vous dire sur cet arbre et l’épice créée à partir de ses fruits.

Le sumac vinaigrier : Que faut-il savoir ?

Le sumac vinaigrier est un arbuste originaire de l’Asie et du moyen orient pouvant mesurer entre 4 et 5 mètres de haut. Il est de la famille des Anacardiacées. L’expression sumac provient de l’arabe et plus précisément du mot « somagh » signifiant en français « rouge ». S’il lui est attribué l’expression de vinaigrier, c’est en raison de de la saveur aigre de ses fruits et de leur odeur rappelant le vinaigre.

Il présente un feuillage caduc en hiver et se distingue par son écorce qui a une apparence claire et glissante. La couleur rouge de ses rameaux contribue au charme de la plante. Ces fleurs ressemblent à celles de l’amarante rouge que l’on trouve parfois dans les potagers en France.

L’été est la période la plus favorable à la floraison du sumac vinaigrier, il se couvre de nombreuses fleurs blanches. Ces fleurs une fois pollinisées se transforment en  grappes de fruits rouges de forme plate.

Le sumac vinaigrier a la capacité de pousser dans les terres les plus pauvres, hostiles à toutes les autres catégories d’arbre. On le retrouve beaucoup en Turquie, grand pays consommateur de cette épice.

Présentation de l’épice Sumac

Le sumac est une épice très présente dans la gastronomie orientale. Elle arbore  une couleur rouge-brun. On le retrouve généralement sous forme de poudre. Les différentes transformations subies font d’elle une poudre humide, c’est pourquoi on la mélange souvent avec un peu de sel (entre 5 et 8%). Ce mélange va permettre à cette poudre de ne pas s’agglutiner et rester poudreuse. La force de cette épice se trouve dans son aptitude à donner une touche particulière aux repas sans en affecter la saveur originelle. Le sumac est salé de nature. Il présente un arôme à la fois acide et fruité.

En plus de sa propriété à relever le goût de vos mets, le sumac constitue un excellent antioxydant. C’est d’ailleurs sa principale qualité, aucune autre épice n’en contient autant. Il joue également le rôle d’anti-inflammatoire, il contribue à faciliter la digestion, et il permet de faire baisser la fièvre en facilitant la transpiration du corps. Pour profiter de tous ces bienfaits il conviendra de la consommer en assaisonnement directement dans l’assiette sans cuisson antérieure.

L’utilisation du sumac en cuisine

Cette épice peut être utilisée dans différentes préparations. À cet effet, il peut être utilisé à la place du citron dans toutes les recettes orientales qui en requiert l’usage. De plus, il peut servir comme épice dans la préparation du riz, des farces, des légumes, etc.

Aussi, elle est connue pour rehausser la saveur de la viande blanche, de la tomate farcie, des omelettes, et des salades de crudités.

Si vous êtes un amoureux de la cuisine orientale alors vous connaissez certainement le zaatar qui est un mélange d’herbes et d’épices. Sa préparation fait également intervenir le Sumac accompagné de feuilles de thym, de graines de sésame et de sel.

Le mélange du sumac et d’une grande quantité de sel pourrait rendre votre cuisine impropre à la consommation en raison du goût dominant de sel qui subsisterait. Veillez donc à assurer un certain équilibre entre le sel et le sumac.

Aussi, il est recommandé d’en faire un usage à la phase finale de votre recette. En effet, son exposition à une température très élevée pourrait anéantir son goût. Son utilisation n’exclut pas l’usage d’autres épices, bien au contraire !


Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fraise pour affleurer bois

Quelle fraise choisir pour affleurer ?

CBD pourquoi sy interesser - Plare

CBD : pourquoi s’y intéresser ?