Elections en Suède : La Première ministre démissionne et reconnaît la victoire du bloc de droite et d’extrême droite

Elections Suède Première ministre démissionne victoire bloc droite extrême droite Plare
Elections Suède Première ministre démissionne victoire bloc droite extrême droite Plare

Magdalena Andersson, la première ministre suédoise, a admis que la gauche avait perdu ces élections.

La défaite est historique.

Les élections en Suède étaient particulièrement serrées et depuis 2 jours il y avait un dépouillement minutieux des dernières voix.

La première Ministre reconnait sa défaite

La Première ministre Magdalena Andersson vient de reconnaitre la défaite et donc valide ainsi la victoire du duo droite et extrême droite pour les élections législatives ouvrant ainsi une voie d’incertitude en suède avec la possibilité d’avoir un premier ministre d’extrême droite et au minimum un gouvernement composé de membres de l’extrême droite.

Magdalena Andersson démissionne

La dirigeante sociale-démocrate n’a donc pas d’autre choix en reconnaissant sa défaite que de démissionner. Sa démission prendra effet jeudi. Elle explique que sa démission est logique même si la victoire de la coalition Droite et extrême droite est d’une très courte tête.

Capture Youtube Premiere Ministre Suede Demission Magdalena Andersson

« une majorité modeste, mais néanmoins une majorité. »

Magdalena Andersson Première ministre de suède

 

176 sièges contre 173

« Je demanderai donc demain à être démise de mes fonctions de Première ministre et la responsabilité pour la suite sera confiée au président du Parlement »

 

En effet beaucoup moins de place à l’incertitude qu’il y a deux jours même si la victoire est beaucoup moins large que présagé pour l’extrême droite et la droite, avec 99% des bureaux de vote dépouillés l’alliance du bloc extrême et de la droite Ulf Kristersson aura bien 176 sièges alors que Magdalena Andersson n’obtiendrait elle que 173 sièges. Comme le disait la première ministre une courte victoire mais une victoire.

Un dépouillement minutieux

Comme nous l’évoquions dimanche c’était l’incertitude qui régnait en Suède et dans les deux camps. Il aura donc fallu attendre mercredi pour avoir un résultat assez certain et vérifier les quelques milliers de bulletins non dépouillés dimanche.

Seuls quelques bureaux de vote sont encore ce soir à contrôler mais avec moins de 1% du corps électoral cela ne devrait pas changer le résultat final.

 

La défaite de la gauche et de Magdalena Andersson est donc maintenant acquise et la suède entre ainsi dans une ère compliquée avec deux blocs totalement différents et opposés et de taille quasi égale à l’assemblée.

Qu'en pensez-vous?

Thomas Moreau

Écrit par Thomas Moreau

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *