Accueil » Divertissement & Culture » Streaming » Netflix en forme avec un nombre record d’abonnés
Netflix hausse abonnés Plare

Netflix en forme avec un nombre record d’abonnés

Le leader du marché du streaming Netflix compte actuellement 223 millions d’abonnées à travers le monde, après un semestre d’actions décisives pour l’avenir de l’entreprise et une baisse d’abonnés le trimestre dernier pour la première fois de son histoire.

C’est donc un retour en tête pour le leader du streaming du géant américain Netflix, avec une reprise forte et une hausse importante d’abonnés avec plus de 2,4 millions de nouveaux comptes utilisateurs dans le monde, peut-être en lien avec la fin du partage de compte qui débute depuis avril dans certains pays et un abonnement payant avec publicité moins chère également ?

Netflix repasse avec 223 millions d’abonnés devant Disney (et les 3 plateformes de Streaming du groupe : Disney+, Hulu et ESPN+ 221 millions d’abonnés en août) et loin devant Disney+ seul avec 152 millions d’abonnés.

 

Netflix nouvelle offre moins cher hausse abonnés Plare

Un nombre d’abonnés en forte hausse pour Netflix

Avec les annonces des résultats le 18 octobre 2022, Netflix en profitait comme de coutume pour annonce le nombre d’abonnés payants dans le monde. Et chez Netflix ils sont ravis, en effet ils battent largement le précédent record de fin 2021 de 221,8 millions d’abonnés payants pour établir un nouveau record à 223 millions d’abonnés détrônant Disney qui en comptabilisait 221 millions en août et qui ne sera pas resté longtemps leader. (avec 3 plateformes rappelons-le)

Reed Hastings était soulagé mardi à l’annonce « Dieu merci, nous en avons fini avec les trimestres à la baisse » déclarait-il avant de continuer en ajoutant « nous devons continuer sur cet élan »

Un semestre difficile pour Netflix

Au premier semestre Netflix fanfaronnait moins et la perte de 1,2 million d’abonnés, une première dans l’histoire du géant du streaming était une douche froide.

Avec le retour des abonnés en hausse après un semestre compliqué les chiffres annoncés sont donc un soulagement pour Netflix.

Le plus grand service de streaming vidéo et donc bien Netflix qui le revendique de nouveau fortement après un semestre de crainte et de crise.

Mais la place de leader risque de vite revenir de nouveau à Disney dès le 8 novembre lorsque la plateforme va annoncer ces chiffres pour le dernier trimestre.

 » Après un premier semestre difficile, nous pensons être sur le chemin d’une croissance à nouveau accélérée. La recette, c’est de faire plaisir à nos membres  » communique en attendant Netflix

 

Netflix record abonnes meilleurs résultats pourquoi Plare

 

Nouvel abonnement avec publicité à 5.99€

Après un trimestre difficile Netflix annonçait donc rapidement des mesures fortes comme la création d’un abonnement moins cher mais également ( à rebours de son modèle depuis l’origine ) incluant de la publicité.

Le nouvel abonnement qui arrive en novembre et qui sera donc moins cher tout en incluant des coupures publicitaires devrait remporter un grand succès chez les personnes n’ayant pas encore de compte et acceptant la publicité contrainte ( à relativiser pour certains ) contre une baisse forte du coût mensuel d’un abonnement Netflix.

Par le passé le géant du streaming avait toujours refusé cette option, non du fait de la publicité en elle-même mais pour le côté plus cheap du modèle alors que Netflix se veut un service de qualité et que donc cela doit avoir un prix. Mais les actionnaires et la bourse ainsi que la concurrence auront eu raison de son modèle et Netflix accepte donc afin de contenter tout le monde de revoir son concept d’origine afin de gagner toujours plus (plus d’abonnés et plus de revenus).

La nouvelle offre coûtera 6,99 dollars par mois aux États-Unis alors que le coût du tarif dit « Essentiel » avec publicité donc, sera de 5,99 euros en France.

Le fonctionnement sera relativement simple pour ce prix il faudra accepter d’avoir une diffusion de publicités d’une durée de 15 à 30 secondes en début et en milieu des contenus de la plateforme.

Et la baisse est donc relativement importante car cela représente un prix 3 fois inférieur à l’abonnement premium. Et plus de 2 fois moins que l’abonnement standard et 33% de moins que l’abonnement essentiel sans publicité actuellement.

La nouvelle grille tarifaire de Netflix va ressembler à quoi ?

La nouvelle grille d’abonnement Netflix va donc changer en novembre et devrait encore changer en début d’année 2023 avec l’arrivée de la fin du partage de compte gratuit et l’option payant à 3 euros.

Simulation de la nouvelle grille d’abonnement Netflix prix valable au 1 novembre 2022

  • Netflix prix abonnement Essentiel 5,99€/mois (avec publicité) + 3€ par partage de compte
  • Netflix prix abonnement Essentiel 8,99€/mois (sans publicité) + 3€ par partage de compte
  • Netflix prix abonnement Standard 13,49€/mois + 3€ par partage de compte
  • Netflix prix abonnement Premium 17,99€/mois  + 3€ par partage de compte

*nous confirmerons rapidement cette grille tarifaire Netflix

 

Netflix nouveaux contenus hausse abonnés Plare

Des annonceurs de choix pour Netflix pour son avec offre publicité

Le service de streaming Netflix est donc content à plus d’un titre actuellement et ne cache pas sa joie en annonçant que ce sont bien des annonceurs de choix qui diffuseront des publicités sur Netflix.

Vous retrouverez donc en cas d’abonnement à 5,99 € ( et de façon assez paradoxale du fait de la cible de l’abonnement) des annonceurs d’automobiles de luxe, ou des voyagistes seront de l’aventure publicitaire au démarrage, avec un partenariat technologique pour la publicité avec le géant Microsoft.

« Nous avons quasiment vendu tout notre inventaire pour le lancement »

Jeremi Gorman

« Nous sommes obligés de refuser du monde en ce moment »

Greg Peters,

Encore une hausse des abonnées à prévoir chez Netflix

Cette nouvelle offre devrait permettre à Netflix d’engranger 4,5 millions d’abonnés supplémentaires à terme et de pouvoir encore faire la course en tête un moment.

En effet la plateforme de streaming espère pouvoir annoncer 227,5 millions d’abonnés d’ici la fin de l’année 2022 et donc clôturer l’année en beauté avec un bon bilant pour démarrer l’année 2023 sur un axe positif après la clôture compliquée de l’année précédente.

La fin d’année sera Netflix ou ne sera pas

Hausses des abonnées, augmentation des revenus, abonnement payant, nouveaux programmes, transfert de profil la fin d’année sera Netflix ou ne sera pas.

Reed Hastings déclarait pendant toutes ces annonces « Toutes les planètes sont alignées pour nous » et pour cause :

Non content d’annoncer une hausse de ses revenus liés à un nombre d’abonnés records en forte hausse à plus de 223 millions d’abonnées payants, puis d’annonce la naissance de son abonnement avec publicité à 5,99€ et d’avoir (l’avenir nous le dira) enfin trouvé la parade au partage de compte en y couplant des gains supplémentaires et une captation d’audience Netflix peut également se targuer d’être la plateforme qui est visionnée plus longtemps que les autres.

En effet Netflix annonçait également comme pour enfoncer le clou face à la concurrence que selon le cabinet Nielsen, Netflix représente 7,6 % du temps passé à regarder la télévision aux États-Unis à égalité avec Youtube mais largement devant Amazon Prime Video qui représente seulement 2,9% de ce temps ou encore Disney 1,9% seulement encore loin derrière, ce qui lui permet au passage de rassurer les annonceurs sur le temps de cerveau disponible devant la plateforme.

Finissons par les revenus qui sont donc en hausse (en corrélation avec la hausse des abonnés) pour s’établir à un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars (environ 31 millions d’euros de plus au cours actuel de l’euros et du dollars) alors que les prévisions faisaient état d’un chiffre bien moindre à seulement 966 millions de dollars prévisionnels.

Le chiffre d’affaires s’élève lui à 7,9 milliards de dollars (plus de 8 milliards d’euros). Logiquement la bourse de New York salué toute ces bonnes nouvelles pour Netflix avec une clôture de l’action en hausse de plus de 14%.

Conclusion

Le leader du marché Netflix a donc su, en quelques mois, réagir après une année post pandémie compliqué en trouvant la parade à la chute des abonnés et des bénéfices. En adossant la publicité à une baisse de l’abonnement ce qui va lui permettre de gagner encore des abonnés et d’augmenter ces gains. Le leader du streaming vidéo par abonnement Netflix ouvre donc la voie à la fin de son modèle historique afin de conserver son leadership.

La fin du partage de compte, qui était un véritable manque à gagner pour la plateforme, annoncé pour début 2023 va lui permettre également de renforcer son nombre d’abonnés et peut-être même capter une nouvelle audience. L’entreprise va d’ailleurs proposer pour ceux qui utilisaient un compte sans payer de déplacer leur profil pour ne pas perdre l’historique en cas de nouvel abonnement ou de partage payant. Tout cela devrait permettre à Netflix de continuer de rassurer les plus sceptiques et d’éviter une baisse des vues après une fuite des abonnés cette année que le service de streaming ne veut pas se voir se reproduire après la mise en place du partage de compte payant.