dans

Top des 5 choses à savoir sur le Mont-Saint-Michel

Quels sont les évènements à découvrir sur le Mont-Saint-Michel ? Ou quels sont les évènements historique à connaître du Mont-Saint-Michel ?

Le Mont-Saint-Michel compte parmi les monuments nationaux les plus visités de Normandie et de France. Il s’agit d’un lieu de pélerinage par excellence classé patrimoine mondial. Il attire chaque année des milliers de visiteurs non seulement pour les nombreuses activités qu’il propose, mais aussi pour les différents monuments nationaux qu’il abrite. Par ailleurs, ce patrimoine mondial de l’UNESCO est également apprécié pour son histoire. Voici les principales choses que vous devez savoir sur l’histoire du Mont-Saint-Michel.   

Le Mont-Saint-Michel, autrefois une prison

Avant de devenir un centre de monuments nationaux, le Mont-Saint-Michel, bâti par l’évêque d’Avranches, était une prison. À la suite de la Révolution française, l’État a décidé de récupérer l’abbaye pour en faire une sorte d’« Alcatraz normand ». Au sein même de l’abbaye ont été construites des cellules où des prisonniers politiques ont été enfermés. Tout au long de leur incarcération dans l’abbaye du Mont-Saint-Michel, les prisonniers se prêtaient à des ateliers de chapeaux de paille. Il s’agit d’une activité originale, mais à cause de l’embrasement d’un stock de paille dans l’abbaye, le bâtiment a pris feu. 

Un tremblement de terre a séparé le Mont-Saint-Michel du continent

D’après l’histoire, le Mont-Saint-Michel n’a pas toujours été une île. Au début il était rattaché au continent, mais, suite à un raz-de-marée, survenu après un tremblement de terre, le Mont-Saint-Michel s’en trouve séparé. Un polder a alors été construit au XIXᵉ siècle afin de réunir le Mont-Saint-Michel par la route et ainsi rendre les transports plus faciles. La digue a ensuite été détruite en 2014 faisant ainsi du Mont-Saint-Michel une île.   

Les moines de l’abbaye étaient les premiers marchands du Mont

Pour les visiteurs qui viennent découvrir le Mont-Saint-Michel, l’achat de souvenirs est devenu une véritable tradition. Aujourd’hui, ce patrimoine mondial de l’UNESCO regorge de plusieurs boutiques de souvenirs, mais les premiers marchands sur le Mont-Saint-Michel n’étaient autres que les moines de l’abbaye. Au XIVᵉ siècle, ces derniers ont ouvert une fonderie où ils fabriquaient des médailles en plomb avec des gravures de Saint Michel. Ils les vendaient ensuite aux touristes et aux pèlerins en guise de souvenir du Mont-Saint-Michel.

La Mère Poulard, une institution sur le Mont-Saint-Michel

Lorsqu’on parle des anecdotes du Mont-Saint-Michel, impossible de ne pas évoquer l’histoire de la Mère Poulard. Réputée pour sa recette d’omelette, la Mère Poulard est devenue une véritable institution sur ce centre monument. Mais pour trouver sa première auberge, faites l’impasse sur les 20 restaurants qui portent le macaron de l’entreprise et qui sont répartis sur le Mont. Rendez-vous alors à la poste du Mont-Saint-Michel. En effet, l’impressionnante cheminée, que la Mère Poulard utilisait pour préparer ses fameuses omelettes, se trouve dans ce bureau.

Le trésor de l’île de Tombelaine

L’île de Tombelaine est une visite incontournable lors d’un week-end au Mont-Saint-Michel. Située derrière le Mont, elle sert aujourd’hui de réserve naturelle pour les oiseaux. Mais d’après les histoires qu’on raconte, cette île abritait aussi un trésor. On dit aussi qu’un passage souterrain aurait été érigé au Moyen-âge entre le Mont-Saint-Michel et l’île de Tombelaine.

A lire également Qui a bâti le Mont-Saint-Michel, Quel souvenir ramener du Mont-Saint-Michel, …

Vous avez apprécié en connaître plus sur le Mont-Saint-Michel ? Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top 5 des bonnes raisons pour déménager à Montpellier

france croquettes

France et croquettes : besoins nutritionnels et qualité des croquettes